Orange Bank doit revoir ses prestations pour éviter les pertes

capture écran du site orange bank

Depuis son lancement, Orange Bank n’a pas le succès escompté. Après une année d’existence, elle ne compte que près de 200 000 clients, et en 2018, ses prestations financières présentaient une régression. Afin d’éviter des pertes superflues, le groupe Orange a décidé de revoir les activités de la néobanque et de procéder à quelques ajustements.

Après deux années d’existence, Orange Bank se place difficilement au niveau des autres banques digitales. L’année dernière, l’établissement présente un recul de plus de 40 % sur son produit net bancaire (PNB). Paul de Leusse, directeur général de la néobanque, indique que ce dernier a également subi des dépenses supplémentaires assez importantes.

Afin de remédier à la situation, Orange Bank devra subir une refonte de certaines de ses prestations. Le groupe Orange a également décidé de se tourner vers de nouveaux services, comme le crédit à la consommation qui a déjà été lancé l’année dernière et qui devrait être plus développé.

Orange Bank privilégiera le crédit à la consommation

En 2018, Orange Bank lançait une prestation axée sur le crédit conso. Cette formule inédite proposée par la néobanque permet à ses clients d’emprunter de 500 à 7 000 euros, sans qu’ils aient à fournir de justifications particulières. Il leur est même possible d’obtenir jusqu’à 75 000 euros. Ces sommes sont accordées par éligibilité du dossier du client et servent à financer l’achat d’une auto, la réalisation de travaux ou de projets personnels.

Cette prestation de la banque en ligne permet aux clients d’emprunter la somme convenue sur une durée de 12 à 120 mois. En optant pour ce service, l’emprunteur a la possibilité de réduire le montant des sommes empruntées ou de choisir une date de prélèvement et de démarrage des remboursements.

Ainsi, il a jusqu’à trois mois après le début des versements pour donner les dates requises. En cas de changement d’avis, le client peut annuler le prêt non utilisé, et sans que cela lui coûte quoique ce soit.

Orange Bank pratiquera une refonte de certains de ses services

Lors d’un entretien avec Les Échos, Paul de Leusse, directeur général d’Orange Bank, a annoncé que la banque mobile nécessitait plus d’investissements que prévu. En décembre 2018, elle ne comptait que 248 000 clients et son PNB n’était que de 43 millions d’euros, soit un recul de 41 % pour l’année.

Le responsable de la néobanque a également mentionné des dépenses supplémentaires (plusieurs dizaines de millions d’euros) dues au financement de nouvelles fonctionnalités digitales. À cela s’ajoutent de très généreuses offres de bienvenue de 80 à 120 euros.

Afin de rentabiliser Orange Bank, les responsables du groupe Orange ont décidé de se concentrer sur la prestation du crédit à la consommation qui pourrait attirer plus de clients.

Le directeur général a même indiqué que prochainement, les clients auront la possibilité de demander ce type de crédit auprès des agences Orange. D’après Paul de Leusse, la banque mobile pourrait même remplacer les primes d’ouverture de compte par des « packages » comprenant des offres téléphonie, mobile ou bancaire afin de limiter les dépenses.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top