Du changement à la direction d’ING France, qui réalise un bon premier trimestre 2019

des professionnels au bureau

Dans un récent communiqué, ING a annoncé plusieurs nominations au sein du Comité de Direction de sa succursale en France. Frédéric Niel, un ancien de BNP Paribas, reprend l’activité de banque en ligne. Les quatre hommes et quatre femmes de ce nouveau comité vont mettre leur expertise commune au service de la croissance du groupe sur le marché tricolore.

Remaniement du comité de la direction d’ING France

À l’issue du dernier remaniement, le CoDir d’ING en France se compose de huit experts avec une répartition hommes-femmes parfaitement égale. Les trois nouveaux venus sont Véronique Nejman, Frédéric Niel et Philippe Scimeca, qui occupent respectivement les postes de Directrice des Systèmes d’Information et des Opérations, Directeur de la banque en Ligne et Directeur de la Transformation.

La synergie des compétences des membres de ce comité devrait permettre à la banque néerlandaise d’accélérer son plan de mise en conformité et de transformation, et de continuer à se développer dans l’Hexagone. Acteur majeur sur le secteur bancaire européen, elle mise sur l’innovation et son agilité pour atteindre des objectifs ambitieux.

Son modèle, dont la finance responsable et l’expérience client constituent toujours le cœur, a prouvé son efficacité. Au début de l’année, son résultat net avant impôt affichait une progression de 30 % sur un an, dépassant la barre des 100 millions d’euros.

Bilan positif pour le premier trimestre 2019

Revendiquant aujourd’hui un million de clients, ING veut désormais privilégier la qualité tout en diversifiant ses sources de revenus. Elle a ainsi étoffé sa gamme de produits et de services avec du crédit à l’habitat, des prêts personnels, ainsi que de nouvelles solutions de paiement. Elle s’est par ailleurs illustrée en étant l’une des premières à exploiter la puissance de la blockchain pour améliorer son offre.

L’activité de banque de financement et d’investissement est l’une des plus dynamiques pour ING en France, avec des revenus en hausse de 10 % en 2018. En outre, elle s’est lancée dans le conseil en leasing et les opérations de fusion-acquisition.

Ses bons résultats ont contribué à la bonne performance de la maison-mère au premier trimestre 2019. 150 000 détenteurs d’un compte chez ING l’utilisent comme banque principale sur un total de 12,6 millions de clients. Les souscriptions de prêt nettes ont enregistré une progression de 8,7 milliards d’euros et le résultat sous-jacent avant impôts s’élève à 1,582 milliard d’euros.

Des solutions innovantes développées grâce au partenariat avec AXA

Concernant le partenariat entre AXA et ING annoncé en juin 2018, des équipes communes ont été créées et se réunissent au sein d’un espace de travail collaboratif parisien dans les domaines de la mobilité, de la vie quotidienne, ainsi que de la santé et du bien-être.

Pour développer des solutions pertinentes, ces groupes d’experts pluridisciplinaires se basent sur les attentes et problématiques rencontrées par les usagers. Des ateliers et sondages mensuels permettent aux clients de valider ou non chaque avancée effectuée dans les différents projets en cours.

Si cette méthodologie baptisée PACE est contraignante, car très normée, elle permet d’apporter rapidement des solutions innovantes à des situations réelles.

Important Outre cette démarche d’amélioration continue, les deux entreprises ambitionnent de déployer une plateforme digitale de bancassurance, sur laquelle les clients d’ING auront accès aux produits de prévoyance, d’assurances dommages et d’assurances santé d’AXA.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top