Les banques mobiles séduisent de plus en plus de clients

Une personne utilise sa carte de crédit et un ordinateur portable pour les achats en ligne

Les banques mobiles séduisent de plus en plus de clients

Des solutions alternatives s’offrent actuellement aux personnes n’ayant plus la possibilité ou ne désirant plus accéder aux services des enseignes bancaires traditionnelles. Les banques mobiles, qu’elles soient des établissements de paiement ou non, prônent la simplicité et l’ubiquité. Jusque-là, elles sont parvenues à s’accaparer plusieurs millions d’usagers et la liste des clients ne cesse de s’allonger.

Sachant que le secteur bancaire n’a pas échappé à la révolution numérique, les établissements de crédit tentent de se réinventer pour assurer leur pérennité. Des offres en ligne se créent avec des services personnalisés qui gagnent en praticité.

En même temps, la concurrence devient de plus en plus rude avec l’arrivée des néobanques qui mettent en avant un modèle d’affaires à part entier. Malgré la performance de leurs services bancaires, elles proposent des prix particulièrement attractifs.

Parmi ces nouveaux acteurs figurent par exemple Orange Bank ou Ma French Bank de La Banque Postale. Un comparatif néobanque permettrait de faire le meilleur choix.

Des services diversifiés qui concurrencent directement ceux des banques classiques

Désormais, les banques traditionnelles n’ont plus le monopole de la distribution de solutions de paiement dans l’Hexagone. Des établissements de paiement comme Qonto tendent à s’imposer sur le marché, après s’être inspirés de leurs homologues allemands et anglais. Ainsi, les tarifs baissent et le quotidien des usagers s’améliorent notamment lors de leurs déplacements à l’étranger.

Pour se démarquer des autres enseignes, les néobanques proposent d’ouvrir un compte en ligne en seulement dix minutes en envoyant tout simplement une pièce justificative d’identité.

Quant à la gestion du compte, elle peut se faire depuis une application téléchargée sur appareil mobile. Par exemple, le client peut effectuer à distance les tâches suivantes :

  • changement du plafond de retrait ;
  • vérification du solde instantané ;
  • classification des dépenses ;
  • réalisation de virements.

Les néobanques élargissent au fur et à mesure leur cible

Les Fintech font en sorte de s’adapter au plus grand nombre. Les clients les plus vulnérables peuvent se procurer une carte à autorisation systématique dès lors qu’ils aspirent à limiter leurs dépenses.

Dans le détail, chaque opération fait préalablement l’objet d’une demande d’autorisation avant d’être validée. De cette manière, l’usager saura si le solde disponible permet toujours le retrait de la somme voulue. Les jeunes qui apprennent tout juste à gérer leur argent peuvent aussi prétendre à ce service.

Quant aux clients aisés, des services haut de gamme leur sont proposés. Les cartes bancaires associées aux offres peuvent intégrer différentes sortes de couverture dont l’assurance rapatriement et l’assurance voyage.

Les néobanques ciblent également les individus qui se sont vu refuser une demande d’ouverture de compte bancaire malgré les injonctions de la loi. Il s’agit notamment des personnes fichées à la banque de France et celles qui gagnent des revenus faibles ou irréguliers.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top