Les banques traditionnelles menacées par les pure players

conseillère bancaire

Tout ce qui est inédit attise souvent la curiosité humaine, et mène vers le changement. Dans l’univers bancaire, cette affirmation se vérifie par le déclin des banques de réseaux qui voient fondre lentement leur part de marché. En effet, les consommateurs se tournent désormais vers les banques digitales ou encore les fintechs, des acteurs qui n’étaient initialement pas concernés par le marché bancaire.

L’ouverture de filiale en ligne comme première solution

Il y a quelques décennies, les banques traditionnelles ont dû faire face à l’avènement des banques en ligne. Ces dernières, dispensées de nombreuses charges liées à l’existence d’agence physique, n’hésitaient pas à casser les prix pour les opérations bancaires basiques.

Mais les grands groupes bancaires semblent avoir trouvé la parade, non sans gros investissements financiers. Outre la modernisation de leur système informatique et de leurs prestations, principal atout de séduction des banques digitales pour la rapidité du traitement des opérations, ils ont développé leur propre filiale de banque en ligne.

Ainsi, ils ont pu retenir les millenials premium qui constituent leurs cibles privilégiées, mais qui sont plus attirés par les innovations technologiques.

La concurrence avec les fintechs est plus rude

Les banques traditionnelles ont également dû faire face à l’émergence des fintechs, des acteurs qui étaient auparavant étrangers au secteur bancaire, mais qui présentent un « business model » plus avantageux (à première vue) que les banques en ligne.

Ces nouveaux arrivants se montrent plus agressifs, notamment sur certains produits financiers, comme :

  • le crédit ;
  • le paiement mobile instantané ;
  • les assurances.

Le seul bémol pour ces fintechs : leur activité d’épargne peine à décoller. La confiance des clients dans ces néobanques est encore relativement faible. Mais bien qu’ils ne soient pas privilégiés pour les partenariats sur le long terme, ils s’avèrent très utiles pour des besoins ponctuels.

Pour l’instant, les banques en ligne ont le vent en poupe

D’après les chiffres issus d’une étude menée par le cabinet Bain & Company, pour le moment, les banques dématérialisées tirent leur épingle du jeu grâce à la mobilité bancaire.

Par ailleurs, de plus en plus de particuliers choisissent de quitter les banques traditionnelles pour migrer vers ces plates-formes numériques. Chaque année, les banques en ligne enregistrent une hausse moyenne de +14 % du nombre de leurs clients.

Bien que la vente des produits financiers des fintechs favorise actuellement leur popularité et leur développement, elles devront encore patienter pour trouver leur place dans le secteur bancaire.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top