Connaître les solutions disponibles permet de régler à distance un souci bancaire

Des problèmes liés à la banque peuvent toujours survenir même en pleines vacances à l’étranger ou au cours d’un voyage d’affaires. Et c’est toute une liste de complications qui s’ensuivent étant donné qu’il n’est jamais facile de les gérer à distance. Mais il est possible de contourner ces soucis bancaires en adoptant les bonnes solutions, ou simplement en prenant des précautions.

Un simple message affichant « carte refusée » peut gâcher les vacances ou rendre un séjour d’affaires compliqué. Cela ne peut pas forcément dépendre du détenteur du compte bancaire, car le plafond atteint mis à part, la carte a pu également être exposée à un acte frauduleux. Autant de facteurs qui expliquent le blocage. Par ailleurs, les pertes ou vols ne sont pas rares lors des déplacements à l’étranger.

Quoi qu’il en soit, il est possible de passer outre ce genre de complication. Et dans ce contexte, la véracité de l’adage « vaut mieux prévenir que guérir » est totalement vérifiée.

À défaut d’avoir pris des mesures de précaution, il est indispensable de rester très réactif face aux problèmes rencontrés et d’en informer immédiatement son conseiller bancaire.

Les soucis bancaires rencontrés les plus souvent à l’étranger

La période estivale est réservée aux vacances à l’étranger quoique les déplacements vers d’autres destinations pour des motifs professionnels soient également à prévoir. Dans tous les cas, il est toujours possible de rencontrer quelques problèmes liés à sa banque.

Une carte rejetée, par exemple, lors du paiement de ses courses. Il s’agit pour la plupart des cas d’un souci de sécurité, car l’enseigne bancaire spécule une tentative de fraude. C’est ce qui arrive lorsque le titulaire du compte n’est pas sujet à des transactions étrangères.

Une carte bloquée est aussi envisageable, rendant impossible tout essai de paiement et tout retrait d’argent. Deux circonstances peuvent l’expliquer :

  • Soit le compte est passé au rouge ;
  • Soit le plafond des dépenses a été atteint.

Les précautions à prendre

Rien de tel qu’une minutieuse préparation pour éviter les éventuels incidents fâcheux lorsqu’on est en voyage. Le retrait préalable d’espèces est indispensable. Ces derniers seront d’un grand secours si jamais la carte se fait voler ou a été simplement bloquée.

En effet, le déblocage peut prendre un certain temps, tout comme l’opposition et la mise à disposition d’un nouveau moyen de paiement en cas de perte.

En outre, pour anticiper les refus de transaction, informer sa banque de son prochain voyage est de mise. De cette façon, l’agence sera rassurée sur le fait que l’opération est réalisée par son client, même si elle se passe en dehors de la France.

Quant à la question de plafonnement du débit, la meilleure chose à faire est de prendre contact avec son conseiller bancaire afin de :

  • Connaître le plafond (quotidien ou hebdomadaire) autorisé à l’étranger ;
  • Demander dans la foulée un relèvement.

En cas de perte ou vol de la carte, il est préconisé de faire immédiatement opposition. Deux options peuvent alors se présenter, soit la victime peut contacter directement son agence, soit joindre le serveur interbancaire d’opposition.

Et c’est là tout l’intérêt d’une banque à distance, car ce service est accessible 7j/7, à toute heure de la journée. Une notification par écrit doit suivre celle effectuée par téléphone. Il est possible de l’envoyer par courrier ou en remplissant un formulaire dédié.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top