En Belgique, Test Achats a émis trois regrets au sujet du contenu de la Charte sur le service bancaire universel

Femme retire de l’argent sur un distributeur de billet

En Belgique, Test Achats joue le rôle de défenseur des consommateurs. Le statut qui a permis à l’organisme de lutter pour la mise en place d’un service bancaire universel (SBU) qui devrait entrer en scène dès l’année prochaine. Une victoire pour l’association trouvant cependant quelque chose à redire sur le contenu de ce nouveau dispositif.

En tant qu’association de défense pour les consommateurs, Test Achats a œuvré depuis des années pour l’introduction du SBU sur le marché financier belge en se fixant pour objectif principal d’imposer un coût forfaitaire sur le service bancaire de base. Ce qui est chose faite puisque d’un commun accord, à travers une Chartre, le gouvernement et la Fédération belge du secteur financier (Febelfin) ont décidé d’intégrer ce système dès 1er janvier 2022.

Une bonne nouvelle pour Test Achats constatant que les banques sont bien disposées à se plier à la règle sauf qu’en regardant de près les grandes lignes de cet accord, l’association est parvenue à détecter trois sources de regret.

Trois sources de déception détectées

Comme susmentionnée, l’introduction du SBU est prévue pour 1er janvier 2022 en apportant dans son sillage son lot de changements sur le service bancaire de base. À savoir :

  • Un coût maximum de 60 euros par an complété par un coût variable pour l’envoi des extraits de compte ;
  • 60 transactions manuelles par an au minimum ;
  • Une carte de débit ;
  • Un minimum de 24 retraits d’espèces par an au distributeur automatique de la banque propre.

Soit, autant d’avantages qui devraient jouer en la faveur des consommateurs qui pourront, alors gérer leur argent sans difficulté sans avoir à se soucier de coûts supplémentaires. Une bataille de gagnée pour Test Achats y découvrant cependant certaines failles.

En procédant à un comparatif frais bancaire par exemple, l’association est parvenue à conclure que :

60 euros par an pour un compte courant peut sembler raisonnable, mais nous observons que près de la moitié des banques proposent déjà un produit adapté à ce profil de clientèle à un prix inférieur à 60 euros.

Et d’ajouter qu’une fois associé au coût d’envoi des relevés de compte par la poste, ce seuil peut être dépassé étant donné que ce type de frais n’est pas inclus dans le forfait.

En regardant du côté des retraits d’espèces, l’organisme s’est également rendu compte que le seuil minimum de 24 est largement insuffisant par rapport aux retraits illimités d’ores et déjà proposés par certaines enseignes.

Les banques sont prêtes

Malgré ces points négatifs mis en exergue par Test Achats, la machine est en marche est prête à enclencher la vitesse première dès 1er janvier 2022. C’est aussi le cas pour les banques qui sont déjà bien nombreuses à réserver leur ticket pour se conformer à ces nouvelles exigences en utilisant différentes stratégies pour y parvenir.

Pour certaines enseignes comme ING et Crelan par exemple, elles se sont contentées d’adapter les offres existantes pour être dans les normes si pour d’autres à l’instar d’Argenta, aucune modification n’a été requise étant donné que son forfait Silver répond d’ores et déjà aux critères exigés.

Mais puisqu’il s’agit d’une réglementation des plus récentes, ces opérateurs financiers sont bien nombreux à prévoir le lancement d’une nouvelle offre en faisant allusion à :

  • KBC qui proposera un SBU à 3,25 euros par mois ;
  • Beobank à 4,50 euros par mois ;
  • bpost banque à 4,25 euros par mois ;
  • Belfius et BNP Paribas Fortis à 5 euros par mois.

Dans le lot, KBC est l’unique établissement à se limiter aux 24 retraits si ceux-ci sont illimités pour les autres en notant qu’Axa est aussi dans la liste des candidats, sauf que pour sa part, son offre SBU est encore en pleine phase de développement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top