En l’Europe de l’Est, la tendance haussière des taux n’est pas pour déplaire aux banques tricolores

Filiale de la marque BNP Paribas bank.

Auprès des pays de l’Europe de l’Est, un phénomène particulier se fait remarquer depuis des mois du côté du secteur bancaire se manifestant à travers la tendance haussière des taux. Un resserrement monétaire qui n’est pas pour déplaire aux banques tricolores présentes dans la région selon les observateurs découvrant que ces dernières y trouvent des avantages non négligeables.

À travers son statut de directeur des études économiques à l’IESEG School of Management, Éric Dor est bien placé pour procéder à un comparatif frais bancaire et découvrir qu’en Europe de l’Est, le resserrement monétaire est au rendez-vous depuis des mois. En creusant davantage, ce spécialiste s’est même rendu compte que la saison 2021 a été marquée par la croissance des taux qui devrait continuer dans ce sens pour quelque temps encore en 2022.

Une bonne nouvelle pour les banques françaises présentes sur ces régions selon cet expert indiquant qu’une fois conjugué à la reprise économique, la situation est pour jouer en la faveur de BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole qui ont choisi d’orienter leur expansion européenne dans cette partie du Vieux Continent.

Un penchant pour la région Est de l’Europe

Aux yeux des observateurs, les grandes banques françaises à l’instar de BNP Paribas, de Société Générale et de Crédit Agricole démontrent un penchant pour la région Est de l’Europe. Un engouement qui ne date pas d’hier selon ces analystes découvrant que dans le cadre de leur stratégie de développement au niveau européen, ces dernières ont fait le choix pour un recentrage géographique visant à :

  • Optimiser leur présence ;
  • Profiter du dynamisme de la région.

Inutile ainsi de préciser que la tendance est portée sur l’Est de l’Europe. Et ce n’est pas faute de le croire puisque ces enseignes ont d’ores et déjà commencé à déserter la partie centrale du continent en se séparant de leurs filiales. Pour ce qui est de Société Générale par exemple, elle s’est retirée des Balkans, de Pologne, de Bulgarie et d’Albanie pour se concentrer sur la Russie, la Roumanie et la République tchèque où elle peut s’assurer des revenus annuels élevés à 2,3 milliards d’euros.

Même son de cloche du côté de Crédit Agricole qui cèdera sa filiale établie en Serbie à l’autrichien Raiffeisen Bank si pour sa part, BNP Paribas a renforcé sa position en Pologne à travers BGZ en achetant la filiale de Raiffesen présente sur le territoire.

Un choix judicieux

En prenant note de cette stratégie de recentrage géographique, Eric Dor s’accorde à dire qu’il s’agit là d’un choix judicieux. La croissance des revenus de ces banques tricolores en Europe, hors France, constatée au troisième trimestre de 2021 en est une preuve selon ce spécialiste. Ce, en prenant en exemple le cas de Crédit Agricole enregistrant un bond de 28% en Ukraine et de 21% en Pologne si de son côté, cette progression européenne est estimée à 6% pour Société Générale.

Une situation qui aurait tendance à s’améliorer davantage selon ce responsable auprès de l’IESEG School of Management estimant que tous les ingrédients sont réunis pour jouer en leur faveur en faisant valoir que :

Cette croissance forte associée à la remontée des taux forme un cocktail plutôt savoureux pour les établissements présents sur place.

Pour limiter une inflation bien plus pesante qu’en Europe de l’Ouest, les banques centrales des pays de l’Est ont en effet décidé de relever leur taux directeur. Ce, depuis début 2021 pour certaines nations comme la Russie, la République tchèque et la Pologne qui viennent d’entamer la septième hausse pour la saison.

Un mouvement généralisé pour cette partie du Vieux Continent en notant que la Hongrie est l’une des plus récentes à avoir pris la décision de relever ses taux en 2022, alors que la barre des 2,4% est déjà atteinte pour contre une inflation dépassant les 7% en novembre dernier.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top