Inclusion bancaire : les offres en ligne constituent une aubaine pour les interdits bancaires

Une personne tenant une carte bancaire et en utilisant son téléphone

D’après le rapport annuel 2017 de l'Observatoire de l'inclusion bancaire initié par la Banque de France, les demandes relatives au droit au compte ont régressé de 12 %. Cet abaissement résulte surtout du fait de la création de différentes offres bancaires numériques. Parmi ces dernières, il y a Eko by CA, Nickel ou encore C-zam.

Le nombre de personnes fragilisées augmente

La Banque de France indique dans le rapport annuel 2017 de l’Observatoire de l’inclusion bancaire que c’est surtout entre 2009 et 2015 que les procédures de droit au compte étaient le plus important avec plus de 110 %.

Même si les chiffres montrent que le recours à ce droit a baissé, le nombre de clients considérés en situation de fragilité bancaire a nettement augmenté pour l’année 2017. Si les établissements bancaires affichaient 3,6 millions de clients fragiles financièrement, ils n’étaient que 2,4 millions jusqu’à la fin de l’année 2016.

Important La Banque de France a ainsi procédé à 50 000 désignations d’établissements de crédit dans le cadre de l’inclusion bancaire des particuliers.

D’après les statistiques, plus de 4 000 demandes concernent la procédure simplifiée. Encadré par l’article L312–1 du code monétaire et financière, cette offre spécifique pour les clients financièrement fragiles leur permet de bénéficier de quelques services bancaires de base.

Citons entre autres la carte de paiement permettant de réaliser des paiements sur internet et des retraits au sein de l'Union européenne ou encore le frais de tenue de compte mensuels limités à 3 euros. Il convient toutefois de noter que ces services proposés dits de base n’incluent pas le chéquier et l’autorisation de découvert.

Les offres bancaires digitales devenues une belle perspective

Même si les réseaux bancaires ont été mobilisé afin qu’ils puissent offrir des offres adaptées à ces particuliers en situation de fragilité bancaire, le chiffre énoncé par l’Observatoire de l’inclusion bancaire montre toutefois une certaine réalité.

En effet, 10 % seulement des particuliers sujets à cette situation ont pu bénéficier d’une proposition adaptée à leur situation. Les offres bancaires digitales deviennent alors l’option la plus évidente.

De plus, s’il y a eu la baisse du nombre de procédure du droit au compte, c’est surtout grâce à l’expansion de ces offres sur le marché. Pour le cas du compte C-zam, par exemple, les particuliers considérés comme interdit bancaire peuvent en bénéficier.

Cette offre de compte courant de Carrefour Banque n’exige aucune condition de revenu ou d’épargne alors qu’il ne requiert que 12 euros par an de frais de tenue de compte.

L’offre Eko by CA, quant à elle, permet d’obtenir une carte bancaire et d’utiliser une application mobile. Rappelons que les néobanques n’imposent pas beaucoup de conditions pour les particuliers qui veulent créer un compte chez eux.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top