La carte à cryptogramme BNP Net est sortie quasiment incognito

ensemble de cartes bleues

Le moins que l’on puisse dire, c’est que BNP Paribas a fait preuve d’une grande discrétion dans le cadre du lancement de sa carte BNP Net. La particularité de ce nouveau produit que la banque a testé pendant trois ans ? Il s’agit d’une carte bancaire à cryptogramme biométrique. Mais ce qui suscite le plus l’étonnement, c’est le silence qui a accompagné sa sortie.

Une carte dynamique pour une plus grande sécurité

Fini le code gravé en dur, la nouvelle carte bancaire de BNP Paribas embarque à la place un écran ultra-fin alimenté par une batterie. Cette dalle renferme un cryptogramme à 3 chiffres qui, du fait que la carte est dynamique, changent de façon régulière. Grâce à cette technologie, la sécurité est grandement renforcée, notamment pour ceux qui ont l’habitude d’effectuer des transactions en ligne.

Et même si des personnes malintentionnées parviennent à intercepter les coordonnées bancaires de l’utilisateur, celles-ci ne leur serviront à rien puisque le code sera vite périmé.

Pour développer cette carte ultra-sécurisée, BNP Paribas a fait appel à Oberthur Technologies, une entreprise française spécialisée dans la conception et l’implémentation de technologies embarquées.

En plus de la nouvelle carte, les clients de BNP Paribas se voient également offrir un bouquet d’assurances, dont la garantie de livraison.

Une sécurité payée au prix fort

Certains clients regretteront sans doute le fait que pour profiter de cette sécurité, il leur faudra compter environ 52 euros par an. Alors qu’avec l’ancienne carte bancaire, la Visa Classic standard, ils ne déboursaient que 44,50 euros.

Cette différence est quand même non négligeable, surtout quand on pense que cette sécurité sert aussi les intérêts de la banque : en cas de piratage des données bancaires, l’établissement est tenu de rembourser les débits liés à la fraude.

Ce qui fait également grincer des dents les clients, en l’occurrence ceux qui sont en possession d’une carte Visa Premier, c’est que pour pouvoir bénéficier de la protection du cryptogramme pour leurs transactions en ligne, ils doivent détenir les deux cartes. Ce qui implique qu’ils sont obligés de payer pour chacune d’elles.

Sur ce point, BNP Paribas devrait s’inspirer de sa concurrente Société Générale qui offre à ses clients la protection par cryptogramme, à la différence que la technologie est proposée en option, c'est-à-dire que l'utilisateur est libre de l’adopter moyennant un supplément de 12 euros sur les frais annuels.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top