Les tarifs des services des banques italiennes ne cessent de monter

enseigne d'une banque italienne

Pour différentes raisons, les tarifs bancaires ont grimpé en Italie depuis ces cinq dernières années, d’après une étude réalisée par SosTariffe. Il faut savoir que la hausse concerne aussi bien les banques en ligne que les établissements traditionnels. Notons également qu’elle s’est notamment amplifiée vers la fin de l’année 2017.

À la différence des produits d’épargne, les comptes courants ne sont pas rémunérés. En Italie, leur coût n’a pourtant pas cessé de s’accroître depuis 2013. La hausse s’est surtout accélérée l’an dernier, vers la fin de l’année. Selon les associations de consommateurs Adusbef et Codacons, elle persisterait encore en 2018.

Il faut également savoir que SosTariffe a étudié les tarifs de dix-sept établissements bancaires. Ceux-ci ont tous révisé leurs prix à la hausse. Cette révision s’expliquerait, entre autres, par l’introduction des règles européennes du « bail-in ». Soulignons également que pour les banques en ligne, l’augmentation a été toutefois raisonnable.

Les résultats de l’étude menée par SosTariffe

Cela fait maintenant cinq ans que les tarifs des services des banques italiennes continuent d’augmenter. Ils ont particulièrement connu une forte hausse au 4ème trimestre de l’année 2017. Une étude de SosTariffe montre qu’en moyenne, l’augmentation a été de 20% l’an dernier, avec des pointes à 40%.

En effet, les clients ont payé 36 euros supplémentaires par rapport à 2016. Pour expliquer la révision à la hausse, certains établissements bancaires mettent en cause l’entrée en application des règles européennes du « bail-in ». D’autres invoquent la mise en œuvre de plans de sauvetage onéreux.

Les profils les plus touchés par la hausse

Les principales victimes de la hausse des frais bancaires sont les familles qui ne possèdent qu’un seul compte traditionnel (par opposition au compte en ligne NDLR). Elles dépensent 173 euros par an. Ce chiffre s’ajoute encore au prix de la carte de débit ou de crédit de 37,50 euros.

Ces quatre dernières années, l’augmentation des coûts s’élève entre 13 et 43 euros annuels, en ne prenant en compte que les comptes traditionnels. Si les célibataires ont subi une hausse comprise entre 23,5 et 33%, les couples ont, quant à eux, représenté entre 30 et 52,8% depuis l’année 2013. Une augmentation de 28 à 48,5% a par ailleurs été enregistrée pour les familles.

En outre, il faut savoir que les banques en ligne se sont montrées plus raisonnables concernant la révision des tarifs, notamment pour les cartes de débit ou de crédit. Les prix ont même baissé pour les retraits aux distributeurs automatiques de billets. Cependant, certains frais ont augmenté, dont ceux appliqués au :

  • versement en liquide
  • dépôt de chèque
  • virement et au prélèvement au sein d’autres établissements bancaires
  • virement et au prélèvement dans d’autres pays de l’Union européenne
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top