Le Bitcoin n’est pas encore reconnu en tant qu’outil de paiement

Des pièces de bitcoin

Les devises cryptographiques, en l’occurrence le Bitcoin, sont en plein essor actuellement. Si cet instrument de paiement présente plusieurs avantages, entre autres sa dimension mondiale, bon nombre de commerçants et de consommateurs montrent de la défiance. Gros plan sur les innovations apportées et les sujets de réticence des acteurs concernés.

À l’instar de l’ensemble du marché des devises de nouvelle génération, le Bitcoin a aussi connu une incroyable évolution l’année dernière. Mais s’il est placé au premier rang parmi les cryptomonnaies, il a du mal à s’imposer en tant qu’outil de paiement.

Le Bitcoin présente pourtant de nombreux atouts, si l’on ne cite que l’engouement des jeunes pour les nouvelles technologies, soit un levier de développement du portefeuille client pour les commerçants.

Toujours est-il qu’il faut tenir compte des risques encourus par ce type de monnaie du fait de sa volatilité. C’est la raison pour laquelle les avis divergent sur l’évaluation du Bitcoin en tant qu’instrument de paiement.

Les nouvelles technologies ne manquent pas d’intérêt

Les technologies innovantes suscitent toujours l’intérêt, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui poussent 20% des acteurs en e-commerce à approuver le Bitcoin en tant que monnaie d’échange.

En outre, presque la moitié d’entre eux (42%) ont franchi le pas afin de booster leur portefeuille, étant donné que les jeunes consommateurs sont plus attirés par les monnaies virtuelles. En effet, les hommes âgés de moins de 30 ans utilisent davantage les cryptomonnaies que les autres.

L’ouverture à l’international peut aussi s’avérer une motivation pour recourir à ces types de paiement, surtout lorsque les clients se trouvent hors de la zone euro. Tel est le cas de certaines enseignes où 23% de leur clientèle existante ont émis des avis favorables sur l’utilisation du Bitcoin.

D’autant plus que cette cryptomonnaie est utilisable n’importe où à n’importe quelle heure, et que les transactions coûtent moins cher qu’avec les autres devises. À cet effet, bon nombre de consommateurs règlent leur réservation d’hôtel, leurs frais de déplacement, et même leurs factures de restaurants en Bitcoin.

Le Bitcoin suscite de la défiance malgré sa popularité

Si le Bitcoin a connu un essor significatif en 2017, le manque de connaissance de ce moyen de paiement peut constituer un frein. En effet, un sondage a révélé que 60% des commerçants et des particuliers sont moins connaisseurs en matière de cryptomonnaies. 31% appréhendent sa perte de valeur, étant donné qu’il s’agit d’une monnaie volatile.

Ainsi, en dépit de sa valeur estimée à 9 100 dollars en mars dernier, le Bitcoin n’arrive pas à convaincre les acteurs en e-commerce. Près d’un tiers de ces derniers affichent un faible intérêt pour ce type de paiement tandis que 16% montrent de la défiance devant cette nouvelle génération de devises. En revanche, une minorité seulement (9%) se préoccupe de la sécurité du Bitcoin.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top