De faux conseillers bancaires ont choisi pour cible les habitants de Sarrebourg

Une femme assise sur un canapé tenant un smartphone et un crédit carte pour faire des services en ligne.

Depuis des mois, force est de constater que les attaques ciblant les comptes bancaires gagnent du terrain en Europe et dans l’Hexagone en empruntant différentes stratégies. La tendance est d’ailleurs à la hausse, malgré les mesures adoptées étant donné les nouvelles victimes répertoriées récemment du côté des habitants de Sarrebourg selon un quotidien de la région.

À travers une comparaison des banques, les analystes sont parvenus à déduire que depuis la crise sanitaire, les arnaques ciblant le système financier ont tendance à s’amplifier sur le Vieux continent. La France n’échappe pas à cette règle en notant que pour sa part, une nouvelle vague d’attaques a été récemment répertoriée comme l’a annoncé Le Républicain Lorrain.

En effet, ce quotidien régional a fait savoir que de faux conseillers bancaires ont choisi pour cible les habitants de Sarrebourg en Moselle. Et les victimes sont bien nombreuses étant donné le montant des sommes arnaquées qui se compte à plusieurs milliers d’euros.

Une stratégie bien fignolée

Lors de la publication de leur rapport annuel pour la saison 2021, la Banque de France ainsi que la BCE (banque centrale européenne) ont prévenu que les pratiques frauduleuses ciblant les comptes bancaires ont tendance à s’amplifier. Ce qui n’a cependant pas empêché les individus malveillants à faire des victimes selon les analystes observant que ces derniers ont bien fignolé leur stratégie pour ne pas éveiller les soupçons.

Les attaques récemment menées contre les habitants de Sarrebourg en sont une preuve selon Le Républicain Lorrain détaillant les différentes étapes utilisées par de « faux conseillers bancaires ». Ainsi, il serait utile de savoir que ces malfrats procèdent comme suit :

  • Ils passent un premier appel pour une vente par téléphone en faisant en sorte d’obtenir un refus comme réponse ;
  • Un peu plus tard, ils envoient un SMS supposé de la part de la banque demandant à la cible de confirmer qu’une transaction a été effectuée, malgré son refus.

En procédant ainsi, les malfaiteurs visent à éveiller les soupçons de la victime amenée à appeler sa banque en utilisant un numéro de téléphone contenu dans le SMS. Inutile de préciser que cette dernière aura à faire à un « faux conseiller bancaire » au bout de la ligne et qui fera tout pour soutirer des informations confidentielles concernant la carte bancaire de son interlocuteur.

Des comptes ont été vidés

Comme susmentionnés, les habitants de Sarrebourg ont été victimes d’une stratégie faisant penser à une transaction suspecte liée à leur carte bancaire pour masquer l’intention frauduleuse des arnaqueurs. Leur objectif principal étant d’utiliser les informations confidentielles soutirées par le faux conseiller pour vider le compte des cibles.

Et elles sont bien nombreuses selon Le Républicain Lorrain faisant savoir que le montant du préjudice est estimé à plusieurs milliers d’euros. Ce, pour la simple raison que la somme perdue pour un compte a évolué entre 3 500 euros et 8 300 euros selon ce quotidien soulignant que :

L’enquête s’annonce difficile, car le numéro de téléphone qui est communiqué avec le SMS n’est déjà plus opérationnel au moment où les victimes ont porté plainte.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top