Depuis 2017, le nombre des licornes françaises est passé de 3 à 26 avec l’arrivée de Spendesk

Carte de crédit Spendesk avec mastercard.

Depuis 2017, le gouvernement tricolore s’est fixé pour objectif de compter 25 licornes françaises en 2025. Mais il faut dire que le cheptel a grossi bien plus vite qu’attendu puisqu’avec l’arrivée récente de Spendesk, ce seuil est d’ores et déjà dépassé notamment, grâce à un levier majeur, la levée de fonds.

À travers une comparaison des banques, les analystes ont découvert qu’en ces débuts d’année, quatre fintech sont inscrites dans le cheptel français des licornes en faisant allusion à Lydia, PayFit, Qonto et Spendesk. En creusant davantage, ces observateurs ont constaté que ces trois derniers viennent à peine de rejoindre le troupeau en partie, grâce à des levées de fonds fructueuses.

Mieux encore, ils se sont rendu compte qu’avec cette entrée en scène de Spendesk, le gouvernement a d’ores et déjà dépassé l’objectif qu’il a prévu d’atteindre qui est de faire faire passer le nombre de licornes françaises de la barre des 3 en 2017 à 25 en 2025.

En avance sur le calendrier

Comme susmentionné, l’exécutif a prévu d’élever le nombre des licornes françaises à 25 en 2025 sachant qu’en 2017, la France n’en comptait que 3. De quoi inciter le pouvoir public à mettre sur pied une stratégie visant à accélérer la cadence selon Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques rappelant que :

Depuis 2017, le Gouvernement a mis en place des mesures ambitieuses pour offrir aux start-up françaises un environnement dans lequel elles peuvent innover, recruter des talents, lever des fonds, se développer à l’international.

Une initiative qui semble faire de l’effet puisqu’aux dernières nouvelles, tout indique que depuis début 2022, 5 startups sont venues élever le nombre de licornes françaises à 26 pour ainsi dire que l’objectif a pris de l’avance sur le calendrier. Ainsi, il serait utile de savoir que :

  • Spendesk (fintech) est à la 26ème position ;
  • Exotec (robots de préparation de commande), 25ème ;
  • Qonto (fintech), 24ème ;
  • Ankorstore (marketplace pour commerçants indépendants), 23ème ;
  • Payfit (fintech), 22ème.

Les collectes de fonds comme levier majeur

Il va sans dire qu’en passant de 3 à 26 en l’espace de cinq ans, le nombre de licornes tricolores a pratiquement explosé avec une accélération plus accentuée en 2021. Non pas sans raison selon les observateurs indiquant que la machine a été propulsée par un levier majeur, les collectes de fonds qui sont de plus en plus rapprochées et avec des montants plus importants.

Le niveau record atteint l’année dernière en est la preuve selon le baromètre EY indiquant qu’au total 11,57 milliards d’euros ont été levés pour permettre à 11 startups françaises de s’élever au rang de licorne. Et 2022 promet de faire mieux puisque rien que depuis début janvier, la barre des 2 milliards est d’ores et déjà dépassée et permettre aux 5 entreprises susmentionnées de renforcer la liste.

Concernant ces nouvelles recrues, il faut d’ailleurs préciser qu’une levée géante a été réalisée par Qonto récoltant 486 millions d’euros notamment suite à une opération menée par le fonds d’investissement américain Tiger Global. Le même acteur qui, quelques jours après, a également permis à Spendesk de réunir 100 millions d’euros en notant que pour cette 26ème licorne, la somme collectée servira principalement à financer des recrutements en vue d’une prochaine expansion selon un responsable indiquant que :

Les fonds levés vont être utilisés pour investir massivement dans l’augmentation des effectifs, avec 300 recrutements prévus en 2022 pour atteindre les 700 postes à la fin de l’année.

Stratégie similaire du côté de Qonto qui prévoit de quadrupler son équipe d’ici 2025 en dépassant la barre des 2 000 collaborateurs, dont la moitié hors de France.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top