Une saison 2021 encourageante permet à Société Générale de mettre l’accent sur l’accélération de ses développements stratégiques et métiers

Logo du Groupe Société Générale sur le siège

Après les banques américaines, c’est maintenant le tour des enseignes tricolores de dévoiler leur bilan de 2021. Et jusqu’ici, force est de constater que les résultats sont des plus encourageants pour celles qui se sont déjà lancées dans la publication si ce n’est que d’énumérer le cas de Société Générale disposant ainsi d’un levier pour accélérer sa stratégie de croissance.

En jouant au comparateur banque, il serait facile de découvrir que les enseignes bancaires tricolores ont vite fait de retrouver leur dynamisme après la période de ralentissement de 2020 sous l’influence de la crise sanitaire. Mieux encore, certaines d’entre elles n’ont pas seulement renoué les liens avec la rentabilité, elles ont aussi affiché des résultats record se manifestant à travers leur bénéfice net ou leur PNB.

Après BNP Paribas, Société Générale est l’une de celles à évoluer dans ce sens en dépassant de loin la performance enregistrée en 2020 et en 2019, grâce à l’ensemble de ses activités. De quoi permettre au groupe de faire un pas en avant dans l’accélération de sa stratégie de développement.

Un bond en avant dans sa stratégie de croissance

Pour Société Générale, la publication du bilan annuel 2021 est aussi une occasion pour faire savoir que contrairement à ces deux dernières années, l’enseigne est en mesure de faire un bond en avant dans sa stratégie de croissance en précisant dans un communiqué que :

Le groupe a affiché sa confiance pour 2022 en mettant l’accent sur l’accélération des développements stratégiques et métiers.

À commencer par son plan de rachat d’action qui dépassera le double de celui de 2021 en passant de 470 millions d’euros par action à 915 millions d’euros. Ce qui devrait permettre à l’enseigne de relever à hauteur de 1,65 euro par action le dividende versé à ses actionnaires, alors qu’au titre de ses résultats de 2020, celui-ci était limité à 55 centimes d’euro.

Toujours dans le cadre de ses ambitieux desseins, le groupe a aussi prévu de :

  • Finaliser le rachat de LeasePlan, un spécialiste du leasing automobile pour 4,9 milliards d’euros dans le but de créer un leader de la mobilité ;
  • Poursuivre la fusion des réseaux Société Générale et Crédit du Nord en vue de donner naissance à une nouvelle marque ;
  • Ranger les clients d’ING France dans le portefeuille de Boursorama afin de renforcer sa position de leader dans le domaine de la banque en ligne dans l’Hexagone.

La performance de 2021 comme tremplin

Il va sans dire que Société Générale fait preuve d’un regain de confiance en partant à l’assaut de ces ambitieux objectifs. La raison, la banque peut compter sur sa prouesse de 2021 pour lui servir de tremplin selon Frédéric Oudéa, son directeur général soulignant que :

L’ensemble des métiers contribuent à cette très belle performance et le groupe affiche par ailleurs en fin d’année un bilan très solide avec un portefeuille de crédits de très bonne qualité et des ratios de capital élevés.

Frédéric Oudéa

Le bilan annuel du groupe pour la saison le prouve en mettant en exergue des données chiffrées plus qu’encourageantes :

  • Un bénéfice net historique de 5,6 milliards d’euros, après une perte de 258 millions d’euros en 2020 ;
  • Un produit net bancaire (PNB) élevé à 25,8 milliards d’euros (équivalent du chiffre d’affaires pour le secteur) ;
  • Un ratio de fonds propres durs dépassant les exigences réglementaires de 9% en s’élevant à 13,7%.

Une situation qui intervient, alors qu’en parallèle :

  • Boursorama est en avance d’un an dans ses objectifs de conquêtes clients, avec 3,3 millions d’abonnés à fin décembre ;
  • Le PNB rattaché à son activité banque de détail et services financiers internationaux a progressé de 7,9% à 8,1 milliards contre 25,2% à 9,5 milliards du côté de la BFI.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top