Au Royaume-Uni, des mesures sont mises en œuvre pour éviter la disparition des agences bancaires et de l’argent liquide

Retrait de la livre anglaise du guichet automatique

Au Royaume-Uni, plus que dans d’autres pays de l’Europe, la disparition des agences bancaires et de l’argent liquide s’accélère à une vitesse phénoménale. De quoi inquiéter un bon nombre d’acteurs du public et du privé désormais conscients que le temps est venu pour adopter différentes mesures visant à éviter leur extinction totale.

Dernièrement, une comparaison des banques a permis aux analystes de découvrir qu’en Europe, le Royaume-Uni est en tête de liste des pays à afficher la plus faible densité d’agences bancaires. Et en y regardant de près, ces observateurs se sont rendu compte qu’après une tendance baissière amorcée depuis 2015, ces dernières risquent de disparaitre de la circulation.

Ce qui serait un problème pour une partie de la population y encore rattachée selon les observateurs indiquant qu’en s’éclipsant, elles entraineront la disparition de l’argent liquide qui est également en perte nette de vitesse ces dernières années face à la montée en force du paiement sans contact. Des phénomènes que la nation veut endiguer en adoptant différentes stratégies.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Hello bank!
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Le risque d’extinction est élevé

D’après les observateurs, le risque d’extinction est élevé au Royaume-Uni en ce qui concerne l’argent liquide et les agences bancaires. Ce, en faisant valoir que la chute de l’un entrainera la perte de l’autre en précisant que le recul de l’utilisation des espèces y joue pour beaucoup.

En effet, ces experts estiment que ce phénomène a été enclenché par la chute des paiements en liquide cédant progressivement la place aux transactions sans contact qui ont été considérablement favorisés avec l’apparition du coronavirus.

Une tendance baissière qui s’est manifestée depuis une décennie selon UK Finance indiquant que la part de l’argent liquide dans les transactions est passée de 56% en 2010 à 17% en 2020 après l’effondrement de 35% enregistré sur cette saison. À ces analystes d’ajouter :

Ce recul de l’utilisation des espèces contribue à accélérer la baisse du nombre d’agences bancaires.

Non pas sans raison puisque cette désertion met lourdement à l’épreuve la rentabilité des banques qui se doivent de débourser en moyenne 590 000 livres par an pour maintenir une agence selon le régulateur Financial Conduct Authority.

Et d’après le groupe de consommateurs Which, cette situation est lourde de conséquences étant donné que depuis 2015, elle a entrainé la fermeture de 4 000 agences ramenant l’Angleterre au premier rang des pays à afficher l’une des plus faibles densités de l’Europe avec 113 agences pour 1 million d’habitants à son actif. Ce qui est très loin du compte une fois comparé aux 550 enregistrés en France.

Je compare les offres bancaires

Des mesures pour éviter le pire

Au Royaume-Uni, banques, organismes privés et publics s’accordent à dire que le pire serait de faire face à l’extinction totale des agences et de l’argent liquide. C’est pourquoi différentes mesures ont été adoptées pour rectifier le tir.

Du côté des banques par exemple, ces dernières sont de plus en plus nombreuses à tester le mécanisme du partage des agences avec d’autres opérateurs en espérant ainsi faire d’une pierre, deux coups en réduisant le coût du maintien des agences et en optimisant leur rentabilité.

Et puisque cette stratégie consiste essentiellement à éviter l’extinction des agences, il faut aussi préciser que le Trésor a prévu de donner vie à une nouvelle loi allant dans ce sens. Celle qui permettra au Financial Conduct Authority de :

Bloquer les fermetures d’agences pour garantir l’accès au cash.

À cela s’ajoutent les huit projets pilotes mis en place auprès de certaines communes de 10 000 habitants comme Burslem où il est possible de retirer de l’argent liquide en caisse auprès des commerçants en utilisant une carte bancaire, grâce au système de cashback.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.