Au Royaume-Uni, des mesures sont mises en œuvre pour éviter la disparition des agences bancaires et de l’argent liquide

Retrait de la livre anglaise du guichet automatique

Au Royaume-Uni, plus que dans d’autres pays de l’Europe, la disparition des agences bancaires et de l’argent liquide s’accélère à une vitesse phénoménale. De quoi inquiéter un bon nombre d’acteurs du public et du privé désormais conscients que le temps est venu pour adopter différentes mesures visant à éviter leur extinction totale.

Dernièrement, une comparaison des banques a permis aux analystes de découvrir qu’en Europe, le Royaume-Uni est en tête de liste des pays à afficher la plus faible densité d’agences bancaires. Et en y regardant de près, ces observateurs se sont rendu compte qu’après une tendance baissière amorcée depuis 2015, ces dernières risquent de disparaitre de la circulation.

Ce qui serait un problème pour une partie de la population y encore rattachée selon les observateurs indiquant qu’en s’éclipsant, elles entraineront la disparition de l’argent liquide qui est également en perte nette de vitesse ces dernières années face à la montée en force du paiement sans contact. Des phénomènes que la nation veut endiguer en adoptant différentes stratégies.

Le risque d’extinction est élevé

D’après les observateurs, le risque d’extinction est élevé au Royaume-Uni en ce qui concerne l’argent liquide et les agences bancaires. Ce, en faisant valoir que la chute de l’un entrainera la perte de l’autre en précisant que le recul de l’utilisation des espèces y joue pour beaucoup.

En effet, ces experts estiment que ce phénomène a été enclenché par la chute des paiements en liquide cédant progressivement la place aux transactions sans contact qui ont été considérablement favorisés avec l’apparition du coronavirus.

Une tendance baissière qui s’est manifestée depuis une décennie selon UK Finance indiquant que la part de l’argent liquide dans les transactions est passée de 56% en 2010 à 17% en 2020 après l’effondrement de 35% enregistré sur cette saison. À ces analystes d’ajouter :

Ce recul de l’utilisation des espèces contribue à accélérer la baisse du nombre d’agences bancaires.

Non pas sans raison puisque cette désertion met lourdement à l’épreuve la rentabilité des banques qui se doivent de débourser en moyenne 590 000 livres par an pour maintenir une agence selon le régulateur Financial Conduct Authority.

Et d’après le groupe de consommateurs Which, cette situation est lourde de conséquences étant donné que depuis 2015, elle a entrainé la fermeture de 4 000 agences ramenant l’Angleterre au premier rang des pays à afficher l’une des plus faibles densités de l’Europe avec 113 agences pour 1 million d’habitants à son actif. Ce qui est très loin du compte une fois comparé aux 550 enregistrés en France.

Des mesures pour éviter le pire

Au Royaume-Uni, banques, organismes privés et publics s’accordent à dire que le pire serait de faire face à l’extinction totale des agences et de l’argent liquide. C’est pourquoi différentes mesures ont été adoptées pour rectifier le tir.

Du côté des banques par exemple, ces dernières sont de plus en plus nombreuses à tester le mécanisme du partage des agences avec d’autres opérateurs en espérant ainsi faire d’une pierre, deux coups en réduisant le coût du maintien des agences et en optimisant leur rentabilité.

Et puisque cette stratégie consiste essentiellement à éviter l’extinction des agences, il faut aussi préciser que le Trésor a prévu de donner vie à une nouvelle loi allant dans ce sens. Celle qui permettra au Financial Conduct Authority de :

Bloquer les fermetures d’agences pour garantir l’accès au cash.

À cela s’ajoutent les huit projets pilotes mis en place auprès de certaines communes de 10 000 habitants comme Burslem où il est possible de retirer de l’argent liquide en caisse auprès des commerçants en utilisant une carte bancaire, grâce au système de cashback.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top