JPMorgan lance sa banque numérique Chase en Grande-Bretagne

Alors qu’il opérait presque exclusivement jusqu’ici en Amérique du Nord, JPMorgan a réussi à devenir l’un des plus grands groupes bancaires au monde. Et dernièrement, le géant américain a finalement décidé de découvrir de nouveaux horizons. Il s’est ainsi lancé à l’assaut de la Grande-Bretagne, et plus particulièrement son marché de la banque de détail.

Revolut est aujourd’hui l’une des plus grandes néobanques européennes. Mais la fintech britannique rencontre encore certaines difficultés à assoir efficacement son hégémonie sur le Vieux Continent. En revanche, elle règne en maitre de l’autre côté de la Manche. D’ailleurs, les néobanques européennes s’étant lancées à l’assaut du marché bancaire numérique en Grande-Bretagne n’ont pas réussi à faire de l’ombre à Revolut et les banques 2.0 locales, comme le relatent des articles parus sur des sites de comparaison des banques.

Mais la suprématie outre-Manche des fintechs britanniques pourrait bientôt être menacée par JPMorgan. Le géant américain souhaiterait en effet faire une incursion sur le marché de la banque de détail dans cette partie de l’Europe.

Une première expansion internationale

JPMorgan est un géant du secteur financier. Sa capitalisation boursière se monte aujourd’hui à 387,5 milliards de dollars. En 2020, le groupe bancaire a enregistré un bénéfice net de 119,54 milliards de dollars. À noter d’ailleurs que son revenu annuel net dépasse régulièrement la barre des 90 milliards d’euros depuis 2008.

Des performances qui sont d’autant plus impressionnantes compte tenu du fait que JPMorgan a toujours concentré l’essentiel de ses activités en Amérique du Nord avec peu d’incursions sur les marchés européens ou asiatiques.

Mais après 222 années d’existence, le géant de Wall Street s’est enfin décidé à lancer sa marque de banque grand public sur d’autres continents. À sa direction d’expliquer que si JPMorgan souhaite subsister durant deux siècles supplémentaires, le développement à l’international est essentiel.

Pour sa première incursion dans la banque de détail, le groupe américain a jeté son dévolu sur la Grande-Bretagne. Il s’y lancera sous sa marque Chase et entrera en concurrence avec les géants locaux tels que HSBC, Barclays, sans oublier les néobanques comme Revolut, Monzo ou encore Starling. Mais la direction de JPMorgan reste optimiste.

Une pléthore de produits et des intérêts élevés

En Grande-Bretagne, JPMorgan proposera exclusivement ses services via l’application mobile dénommée Chase. Le géant américain ne développera donc pas, du moins à court et moyen terme, un réseau d’agences outre-Manche. Un pari plutôt risqué selon des professionnels du secteur, même si le contexte financier actuel tend vers le développement du canal numérique.

À la direction du groupe américain de préciser que le service clientèle de sa banque numérique sera joignable 24/7. Elle rajoute qu’une pléthore de produits bancaires seront accessibles aux clients, en plus de bénéficier d’un cashback se montant à 1% sur les dépenses par carte de crédit et d’un intérêt de 5%. Soit le taux le plus élevé actuellement sur le marché britannique.

L’arrivée de JPMorgan sur le marché de la banque de détail en Grande-Bretagne en a surpris plus d’un. Pourtant, sa direction assure qu’elle planche sur ce projet depuis près de trois ans. L’un des cadres de la banque concède toutefois que cette initiative a été développée dans un secret presque total. Après trois années de travail, JPMorgan va finalement débarquer sur le marché financier britannique, au grand damne des banques locales. Mais pour certains experts financiers, cette incursion va permettre de redynamiser le secteur de la banque de détail qui stagne depuis de nombreuses années déjà.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top