HSBC a engrangé plus de 3 milliards de dollars de bénéfice lors du dernier trimestre

Un homme d’affaires dont le mouvement a brouillé les cartes en passant par une enseigne de la HSBC Bank à Hong Kong.

HSBC vient de dévoiler son dernier bilan trimestriel. De juillet à septembre 2021, le groupe bancaire britannique a plutôt réalisé de belles performances avec un bénéfice net se montant à plus de 3 milliards de dollars, soit quasiment le triple que lors de la même période de 2020. HSBC en a aussi profité pour présenter ses projets.

Après la publication d’un comparatif frais bancaire, c’est maintenant la situation financière des banques qui sont passées au crible. Depuis le début du mois, ces dernières publient une à une leur bilan du troisième trimestre. HSBC n’y a pas échappé. Le groupe vient ainsi de dévoiler ses dernières performances trimestrielles. Et à l’instar de la quasi-totalité de ses homologues, l’enseigne bancaire britannique a obtenu un bien meilleur bilan que celui enregistré sur la même période en 2020.

HSBC a notamment annoncé une hausse de son bénéfice net de juillet à septembre 2021. Lors de cette présentation, le groupe britannique a aussi survolé le sujet sur son projet de rachats massifs d’actions.

La prise de risque récompensée

La tempête semble s’estomper maintenant que la situation épidémiologique s’est stabilisée. Une situation qui a incité des banques à lâcher du lest pour débloquer une partie de leur réserve financière. C’est notamment le cas de HSBC. Le groupe britannique a décidé de solliciter une partie de ses provisions. Au PDG de la banque, Noel Quinn, d’expliquer :

Même si nous restons prudents en raison des risques extérieurs, nous pensons que les faiblesses des récents trimestres sont derrière nous.

Noel Quinn

Le pari s’avèrera payant puisque l’utilisation d’une partie des réserves financières a permis à HSBC de doubler son bénéfice avant impôts, à 5,4 milliards de dollars. Un résultat dont s’est réjoui Noel Quinn. Le bénéfice net du groupe sous pavillon britannique se montera ainsi à 3 543 milliards de dollars au troisième trimestre 2021, un chiffre estimé à trois fois supérieures à celui enregistré sur la même période l’année dernière.

Grâce à ces belles performances, le président de HSBC entend se lancer dans un projet de rachats d’action en grande quantité. Noel Quinn rajoute qu’une enveloppe pouvant aller jusqu’à deux milliards de dollars pourra être allouée à cette initiative qui devrait débuter prochainement.

Se concentrer sur l’Asie

L’année 2020 n’a pas été de tout repos pour HSBC. À l’instar de ses homologues, le groupe britannique a été frappé de plein fouet par la pandémie du covid-19. Sa direction a annoncé une chute de 35% de son bénéfice net annuel. Mais selon certains professionnels du secteur, ce déficit résulterait aussi du regain de tensions politiques en Asie, un contient où le groupe est le plus implanté. Son bilan 2020 a également été plombé par le manque de bénéfices générés par son activité de banque de détail dans l’Hexagone.

Autant d’éléments qui semblent avoir incité HSBC à amorcer une importante réorganisation. Le groupe a ainsi décidé de prendre du recul sur le marché français en cédant son activité de banque de détail.

La banque britannique a également vendu l’intégralité de ses agences bancaires aux États-Unis et dans d’autres pays. Des cessations motivées par son envie de se concentrer sur l’Asie. Car bien que les activités de HSBC y soient parfois impactées par les dissensions politiques locales, c’est sur le continent asiatique, et plus particulièrement en Chine et à Hong Kong, que le groupe réalise ses meilleures performances. À noter d’ailleurs que le groupe y réalise 90% de son bénéfice.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top