La crise couve chez Monzo

Capture ecran du site Monzo

En apparence, la néobanque Monzo est en bonne santé. Elle dépasse aujourd’hui les 5 millions de clients et ses investisseurs lui sont toujours fidèles. Il s’agit pourtant de chiffres en trompe-l’œil puisque la fintech est actuellement confrontée à de graves menaces qui pourraient même lui être fatales. En effet, avec la crise sanitaire et ses retombées, le modèle économique de la néobanque est fortement mis à l’épreuve.

Monzo n’est toujours pas rentable

L’univers de la banque, en particulier celui des néobanques, est devenu ultra concurrentiel. De nouveaux acteurs viennent rapidement grossir les résultats dans les outils comparateur banque.

Mais le monde des banques nouvelle génération fait également face à un constat sans appel : la rentabilité n’est pas encore au rendez-vous pour la plupart d’entre elles. Et Monzo fait partie de ceux qui sont en quête de rentabilité.

Important En 2019, ses pertes d’exploitation s’élevaient à 113,8 millions de livres, mettant clairement en doute la fiabilité de son modèle économique.

Mais elle s’est toujours montrée assez sûre d’elle, forte notamment de ses 5 millions de clients, et de la confiance que lui témoignent ses investisseurs : General Catalyst, Passion Capital, Stripe, YCombinator et bien d’autres… Pour preuve, les tours de table qu’elle a menés ont souvent été très fructueux, à l’image des 67 millions d’euros récoltés en juin dernier.

Les liquidités commencent à se tarir

Le succès rencontré par la dernière levée de fonds a été une lame à double tranchant pour Monzo. En effet, celle-ci a provoqué un sentiment d’hésitation chez les potentiels gros investisseurs.

Interprétant cette opération comme un manque criant de liquidités pour la néobanque, SoftBank s’est par exemple accordé un nouveau temps de réflexion alors qu’elle était prête à investir.

La faute à la crise sanitaire

Monzo n’a jamais émis des doutes concernant son modèle économique qui devait commencer à devenir rentable à partir du deuxième trimestre 2021. La situation difficile dans laquelle elle se trouve aujourd’hui est surtout due à la crise sanitaire et économique engendrée par la pandémie de Covid-19, au cours de laquelle les recettes ont commencé à baisser.

Important Ses revenus étaient surtout constitués par les commissions lors des transactions de devises opérées par ses clients voyageurs, elle s’est heurtée à la suspension de tous les vols et la fermeture des frontières. L’offre de compte « premium » payante qu’elle comptait mettre en place a également dû être remise aux calendes grecques.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top