Les bureaux de tabac en Corse ont été transformés en point de vente pour Nickel

Nickel a su briller sur le marché bancaire français, en répondant aux attentes des consommateurs. Il a, en effet, rendu très facile l’accès à un compte courant. En Corse, il est possible d’en ouvrir un « low cost » auprès des buralistes, ces derniers ayant accepté de devenir les points de vente de Nickel. Aujourd’hui, on y comptabilise 35 points de vente et plus de 5 000 ouvertures de compte.

Sur l’île de Corse, pas moins de 5 000 personnes ont souscrit à une offre de la néobanque Nickel, cette dernière ayant mis en œuvre une solution des plus innovante pour optimiser l’inclusion bancaire. À savoir, sa clientèle est pour la plupart des exclus du système bancaire traditionnel, entre autres des jeunes à revenu limité ou des salariés en situation de précarité.

Et il faut dire que ces clients fragiles bénéficient de tarifs plus avantageux en adhérant à Nickel, il suffit de procéder à une comparaison des banques pour en faire le constat. À sa directrice déléguée, Marie-Degrand Guillaud, d’expliquer que leur objectif est de réinventer le compte courant, un produit bancaire que les clients utilisent quotidiennement, mais qui est pourtant facturé assez cher.

Réduire les coûts

La facture annuelle pour détenir un compte bancaire se monte en moyenne à 215 euros en France, voire 400 ou 500 euros pour les Français les plus modestes. Afin de pouvoir proposer de meilleurs tarifs pour ses sociétaires, Nickel a pensé à un moyen de décomplexifier la gestion du budget grâce aux nouvelles technologies.

L’ouverture d’un compte a ainsi été rendue possible avec des mouvements bancaires instantanés. Pour réduire encore plus les coûts, Nickel a aussi décidé de limiter les usages du compte. Les découverts sont alors proscrits, ce qui épargne les clients des éventuels frais de dépassement.

Mais le point qui a vraiment permis à la néobanque d’amenuiser les coûts est son réseau de distribution. À défaut d’agence physique, les sociétaires peuvent se rendre chez un buraliste pour ouvrir un compte, et en cinq minutes à peine, ils recevront un RIB et une carte bancaire. Comme le note Luc Chautard, un buraliste basé dans la commune de Lucciana :

Il n'y a rien de plus facile.

Luc Chautard

À ce buraliste de rajouter que, depuis bientôt six ans, il a ouvert près de 800 comptes Nickel.

Une diversification de revenus pour les buralistes

Avec ce maillage territorial, Nickel a pu séduire davantage de clients bancaires corses. Par ailleurs, la Corse fait partie des régions où Nickel a la plus grande densité de points de vente par habitant. En effet, la néobanque y possède 35 points de vente, soit une boutique pour 20 000 résidents. Dans les autres régions de France, cet indicateur est estimé à un comptoir pour 65 000 habitants. À Marie-Degrand Guillaud d’indiquer que cette proximité était intentionnelle.

Les clients de Nickel ne sont pas les seuls à tirer avantage de cette restructuration du réseau de distribution de Nickel, puisque les buralistes y trouvent également leur compte. En effet, Luc Chautard explique que grâce à cette initiative, il peut diversifier ses revenus. Un point d’autant plus essentiel pour lui, car depuis la hausse du prix du tabac, ses recettes ont nettement diminué. À noter que pour chaque dépôt d’espèces d’un client de Nickel chez un buraliste, ce dernier reçoit une commission.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top