L’attrition du parc d’agences bancaires en France est un phénomène vieux de deux décennies

Il s'agit d'une photographie d'une banque Société Générale.

Dans l’Hexagone, l’on constate que la tendance est à la hausse en ce qui concerne de nombre d’agences bancaires mettant les clés sous la porte en pointant du doigt la crise sanitaire et ses conséquences. Mais une étude récente a permis de découvrir qu’il s’agit là d’un phénomène vieux de deux décennies.

Stéphanie Serve et Évelyne Rousselet, respectivement de l’Université de Paris-Est Créteil Val-de-Marne (UPEC) et de Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) ont dernièrement concentré leurs études sur un phénomène particulier, la fermeture en cascade des agences bancaires en France. Tout cela dans le but de découvrir si ce mouvement est uniquement lié à la crise sanitaire ou pas.

La réponse est non, car ces expertes ont découvert que la part jouée par cette période difficile n’est que la partie visible de l’iceberg étant donné que cette tendance s’est enclenchée depuis une belle lurette depuis l’horizon 1998.

Une conclusion devenue possible, grâce à leurs recherches concentrées sur les données OGRB sur la période 1999-2018.

Un mouvement vieux de deux décennies

Si les sites de comparaison banque permettent de connaître les différentes banques et succursales existantes, pour rappel, l’OGBR est l’organisme en charge du recensement et de la géolocalisation des implantations physiques des agences pour toutes les enseignes bancaires présentes dans l’Hexagone.

C’est sur les données de cette institution que Stéphanie Serve et Évelyne Rousselet ont concentré leurs études pour leur permettre de découvrir que les fermetures en cascade des agences ne date pas d’hier. Ce, en faisant allusion à la crise sanitaire où de nombreux rideaux ont été abaissés et vont l’être si ce n’est que d’énumérer les 600 fermetures annoncées par Société générale et Crédit du Nord d’ici 2025.

En effet, ces expertes estiment que ce mouvement est vieux de deux décennies en prenant racine à la fin des années 1998 en décuplant la vitesse depuis 2013. Concrètement, ces spécialistes ont répertorié quelque 8 363 fermetures auprès de 11 enseignes sur la période de 1999 à 2018 pour représenter près de 20% du parc enregistré en 1998 pour une moyenne annuelle de 418 agences. Aux auteurs de ce rapport d’ajouter :

On observe des fermetures d’agences en nombre supérieur aux ouvertures tout au long de la période, ce qui induit un solde négatif et aboutit à une attrition du parc d’agences en France.

Porté par différents leviers

Il va sans dire que la crise sanitaire joue un rôle dans le nombre croissant de fermetures d’agences bancaires. Mais puisque le phénomène existe depuis un bon bout de temps, les analystes ont dû remonter le temps pour y trouver une explication et découvrir que :

Le secteur présente des caractéristiques précitées et se prête bien à la manifestation de comportements de mimétisme organisationnel conduisant à une homogénéisation des comportements et pratiques des organisations.

Dans ce sens, tout indique que LCL et Société Générale (SG) figurent en tête de liste des enseignes nationales à enclencher le mouvement en se séparant de 10% en moyenne de leurs agences sur la période de 1998 à 2013. Une décision qui s’explique à travers différents éléments selon ces spécialistes mentionnant les points culminants :

  • La baisse des revenus ;
  • La chasse aux coûts induite ;
  • L’évolution des attentes des clients vers les canaux à distance portés par la banque digitale et l’usage généralisé d’Internet et des smartphones entrainant une baisse de fréquentation des agences.

Soit, autant de raisons que les autres établissements ont bien fait de copier pour prendre une décision selon ces expertes expliquant que :

L’incitation au mimétisme provient de l’incertitude sur la capacité de l’enseigne à estimer si l’agence va continuer à générer une rentabilité suffisante. De ce fait, l’enseigne préfèrera observer et imiter ce que font les concurrents dans leurs décisions de fermeture.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top