Société Générale prévoit de réduire ses effectifs pour améliorer son rendement

logo de la Société Générale

Pour faire face aux pertes engendrées par l’épidémie du covid-19 et la nécessité de se constituer des provisions, les succursales bancaires françaises se sentent obligées de mettre sur pied des plans d’économies. C’est bien le cas de Société Générale qui vient de présenter sa stratégie de restructuration, passant notamment par une réduction des effectifs.

L’heure est à la restructuration chez Société Générale après un brutal coup d’arrêt, auquel s’est finalement ensuivi un rebond des activités. Dernièrement, des rumeurs persistantes faisaient état d’une réduction inévitable des effectifs de la banque au logo rouge et noir. Une mesure que la succursale n’a pas manqué que confirmer lors d’une réunion qui s’est déroulée avec les délégués syndicaux nationaux.

Elle va d’ailleurs prochainement en informer ses salariés, justifiant qu’il s’agit d’une réforme visant à améliorer le rendement du groupe. Toutefois, les sites de comparaison des banques ont déjà prédit cette vague de licenciements dans le secteur, compte tenu de la conjoncture actuelle et du flou qui plane sur l’économie française.

Un plan de restructuration

Le secteur bancaire a été l’un des plus impactés par la crise sanitaire. En effet, leurs activités ont subi un brutal coup d’arrêt, mais les analystes pensaient tout de même qu’il y aurait des améliorations au vu des bons résultats du troisième trimestre. Il n’en serait rien pourtant. À l’image de Société Générale, de BNP Paribas ou encore de BPCE, les succursales ont décidé d’amorcer les grandes manœuvres pour amortir les pertes.

Société Générale est toutefois la première à se lancer. Vendredi dernier, elle a exposé aux syndicats nationaux son plan de restructuration. Cette réforme prévoit la suppression de 640 postes, une réduction d’effectif concernant principalement son segment de financement et d’investissement. À la direction du groupe français d’indiquer cependant que ce plan plébiscite un reclassement interne et que le but premier de cette restructuration est :

L'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de la rentabilité structurelle du groupe, tout en renforçant l'expérience clients et la digitalisation en respectant les plus hauts standards en matière de risques et de conformité.

Cette coupe dans les effectifs pourrait aussi s’étendre jusqu’à la banque de détail suite à la fusion annoncée entre Société Générale et sa filiale Crédit du Nord.

Réduction des effectifs et changement de stratégie

Il va de soi que la nouvelle n’a pas été bien accueillie par les salariés. Il est cependant à noter que cette suppression de postes apparaît comme la meilleure des solutions pour la Société Générale, d’autant que la division de Banque de Financement et d’Investissement éprouvait certaines difficultés depuis des années. Sans oublier le fait qu’elle avait déjà présenté son plan d’économies à hauteur de 450 millions d’euros lors de la présentation de ses résultats du deuxième trimestre.

Mais au-delà des licenciements, certains salariés ont exprimé leur appréhension quant à une autre réforme prévue par le plan de restructuration, celle de l’arrêt de certains produits afin de réduire le profil de risque. Un représentant du personnel a déclaré :

On a du mal à comprendre la stratégie. En diminuant encore les ressources sur les marchés, on limite notre capacité à se diversifier et donc on concentre davantage les risques.

Toujours est-il que la réforme est déjà en marche, et la direction va imposer cette nouvelle politique sur les marchés. Quant aux réductions d’effectifs, ils tendront essentiellement vers les activités de marché. Ce sont ainsi près d’une centaine de courtiers en bourse qui risquent d’être incitées à quitter leur emploi ou d’être reclassée. Il en va de même pour la section SGSS (Société Générale Securities Services) et les métiers de conformité où on pourrait respectivement assister à la suppression de 160 et 140 postes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
Liens sponsorisés
back top