Monzo collecte 66 millions d’euros

Bureau de Monzo

La banque mobile britannique renfloue ses caisses. Après une campagne de collecte de fonds inachevée au mois de juin, l’institution a cette fois réussi un tour de table de 66 millions d’euros. Les investisseurs accordent à nouveau leur confiance à la fintech au vu de ses résultats du deuxième semestre 2020 en dépit du contexte pandémique.

125 millions de livres en cinq mois

La banque mobile est parvenue à lever un financement de 60 millions de livres sterling, soit l’équivalent de 66 millions d’euros.

En plus de ses partenaires historiques, de nouveaux investisseurs ont accepté de mettre la main à la poche, dont TED Global et Goodwater, Novator et Kaiser.

Important Il s’agit du deuxième tour de table de l’année pour la néobanque. En juin dernier, celle-ci avait tenté de lever le même montant, mais l’objectif n’a pas pu être atteint à cause d’un défaut de financement de la part de Softbank qui avait pourtant promis sa contribution.

Ajoutant aux sommes collectées un financement discret de 5 millions de livres d’un investisseur anonyme, la fintech a réussi à lever un total de 125 millions de livres sterling sur ces deux tours de tables.

Suite à ces opérations, la néobanque a vu sa valeur s’élever à 1,2 milliard de livres sterling. Un niveau qui demeure toutefois inférieur à celui d’avant covid.

Un exploit malgré la crise

Ce tour de table s’achève au moment propice pour sortir la néobanque britannique de la tourmente dans laquelle elle se trouve depuis le début de la crise sanitaire. En effet, ses revenus ont été lourdement impactés par les restrictions de voyage à l’étranger, qui se sont traduites par une forte baisse des dépenses de ses clients.

Or, la fintech se rémunère en grande partie en prélevant des commissions sur ces opérations. Dans ce contexte, elle a dû se séparer de 80 collaborateurs et fermer son site dédié au support client implanté à Las Vegas.

En dépit de ces revers, Monzo déclare avoir séduit plus de 60 000 clients professionnels. Depuis le mois de juin, la néobanque aurait enregistré 35 000 nouvelles souscriptions et capté plus de 100 000 clients sur ses offres payantes.

C’est sur cet exploit que la fintech a d’ailleurs pu regagner la confiance de ses partenaires et convaincre de nouveaux investisseurs. Aussi, ses offres se retrouvent de plus en plus dans les résultats des comparatifs de banque.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top