Les banques se tiennent prêtes pour une nouvelle campagne de distribution de PGE

signer dossier PGE

Bien malin celui qui pourra prédire la fin de la crise sanitaire. Pour le moment, le bout du tunnel semble encore loin. Pour les différentes entreprises comme pour les ménages, cette crise qui perdure est synonyme d’incertitudes et de difficultés financières. Il n’est pas exclu qu’une nouvelle vague de distribution de PGE soit mise en œuvre.

Les banques sont au taquet

Conscients du fait qu’ils ont un rôle important à jouer dans la relance économique, les établissements bancaires se disent prêts pour distribuer des prêts supplémentaires garantis par l’État.

En effet, à l’heure actuelle, nul ne peut prédire la sortie de crise ni estimer les dégâts que la pandémie a occasionnés sur les finances des entreprises. Ces dernières ont plus que jamais besoin de soutien pour survivre, ou du moins, pour tenir jusqu’à ce que leurs activités reprennent leur cours normal.

Des efforts supplémentaires

Les banques n’écartent pas la possibilité de rallonger d’une année le moratoire sur les crédits accordé aux entreprises. Initialement, les structures bénéficiaires du PGE devaient commencer à rembourser un an après l’obtention du prêt.

Important Mais au vu de l’évolution de la situation, notamment le reconfinement imposé par les autorités, certaines banques, dont BNP Paribas, se disent enclines à attendre une année supplémentaire. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, invite tous les établissements à en faire de même, sans forcément passer par l’analyse au cas par cas de la situation des entreprises demandeuses.

période de grâce de deux ans est adoptée, les derniers à avoir obtenu leur prêt commenceront à le rembourser à partir de juin 2023. D’ici là, tout le monde espère que la pandémie aura été maîtrisée.

Le volume des prêts accordés a progressé au fil des mois

Véritable bouffée d’oxygène pour de nombreuses entreprises menacées de faillite avec la crise, les PGE ont été de plus en plus sollicités. En octobre dernier, 2,5 milliards d’euros de prêts ont été distribués. Le montant est passé à 3 milliards en novembre, puis 4 milliards en décembre.

Parmi les plus impactés par la crise, les professionnels de la restauration et ceux qui travaillent dans le secteur de l’art et de la culture ont emprunté les sommes les plus importantes, à l’instar du groupe Lagardère qui s’est vu accorder jusqu’à 465 millions d’euros.

Les établissements bancaires veulent également soutenir les particuliers en gardant des conditions de prêt très favorables. Mais il est quand même conseillé aux ménages de recourir à l’outil comparateur banque pour avoir une idée des taux réellement pratiqués par les différents organismes de financement et faire jouer efficacement la concurrence.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top