HSBC vend une partie de ses activités aux États-Unis et se concentre sur la banque d’investissement

Bâtiment de HSBC

C’était le 26 mai dernier que HSBC a confirmé sa restructuration commerciale. C’est la concrétisation du projet énoncé en février 2021. Il a été prévu que cet établissement se retire du commerce de la banque de détail. Étant la première institution financière présente en Europe, l’une de sa stratégie d’évolution consiste en cette modification.

Présente aux États-Unis depuis 1980, cette renommée britannique prévoit un bouleversement dans ses activités. Elle ne poursuivra que celles destinées à ses riches clients. HSBC possède 148 agences en Amérique dont 90 d’entre elles sont prévues à céder.

On distingue notamment deux entités qui vont les acquérir à savoir Citizens Bank et Cathay General Bancorp. HSBC va désormais se focaliser sur ses gros clients qui ont de larges connexions à travers le monde. En effet, cette part de marché est jugée plus intéressante par le groupe HSBC en Amérique. En d’autres termes, la banque sera dédiée aux grands comptes uniquement.

Au service des grands comptes

HSBC essaie de diminuer ses activités sur le marché américain. En effet, la concurrence y est très rude face à ceux œuvrant dans le même secteur. Il y a eu notamment 80 filiales de cette banque britannique qui ont dû être fermées en 2020.

On compte environ 148 agences qui sont encore ouvertes dans le continent américain. Cependant, elles se verront vendues ou fermées à cause du marché au détail ou pour les petites entreprises.

Noel Quinn, le directeur général a expliqué que :

C’était une bonne activité, mais nous n’étions pas à la bonne échelle vis-à-vis de la concurrence.

Noel Quinn

La succursale de Cathay General Bancorp sera en charge des 10 agences sur la côte Ouest. Américaine. Tandis que la filiale de Citizens Financial Group reprendra les activités sur la côte Est. 80 annexes sont concernées par cette reprise. Les succursales restantes ne sont pas en reste. En effet, 35 ou 40 sites verront leur activité diminuée. Quelques vingtaines d’agences seront des banques spécialisées pour les clients grands comptes.

Concernant la valeur de ces transactions, aucun montant officiel n’a été déclaré. Cependant, la banque prévoit dans les 100 millions de dollars. En bref, si on regarde en comparaison des banques, le marché n’a pas été assez intéressant pour l’établissement.

Les défis de 2021

Selon toujours le directeur général du groupe de HSBC, Noel Quinn :

Le prochain chapitre pour HSBC aux Etats-Unis, c’est de nous concentrer sur nos forces, en connectant nos affaires internationales et la gestion de fortune des clients avec d’autres marchés dans le monde.

Noel Quinn

L’année 2020 était une période difficile pour presque tous les secteurs dont la banque. HSBC n’a pas été en reste. En effet, la société a enregistré 547 millions de dollars de perte en matière de services auprès des particuliers. Toutefois, le bénéfice enregistré au premier trimestre 2021 a doublé selon un communiqué du mois d’Avril.

Sur le marché européen, HSBC se prépare à verser au moins un milliard d’euros à Cerberus, un fonds américain. Le but étant de céder une partie de ses activités bancaires en France. Dans le cas où cette vente serait réalisée, la société ne fera pas de profit sur la transaction. On compte apparemment, 4 000 salariés départagés entre 230 agences en France. Ils opèrent dans la banque de détail.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top