L’employé type devra s’acquitter en moyenne de 174 euros de frais bancaires cette année

Gros lot de cartes de crédit, Visa et MasterCard débit et électronique.

Classer les enseignes bancaires selon leur abordabilité sur le marché est un moyen pour les plateformes de comparaison de banques d’aider les titulaires de compte à y voir mieux sur les coûts de bancarisation, voir leurs éventuelles économies s’ils changent d’établissement. À savoir, la facture annuelle s’établirait en moyenne à 174 euros, cette année, pour l’employé type.

174 euros, c’est le montant qu’un salarié doit débourser en moyenne dans l’année pour disposer d’un compte bancaire, avec les services dont il aurait besoin. C’est du moins ce qu’a ressorti Capital à l’issue de son enquête annuelle sur les frais appliqués par les banques de l’Hexagone en 2021.

Une étude qui lui permettra de classer les enseignes bancaires les moins chères en fonction de différents profils de clients. Et durant laquelle les grilles tarifaires de plus de 100 banques ont été passées au peigne fin par le magazine d’actualités économiques et boursières, en collaboration avec un site expert en comparaison banque, qu’il s’agisse du coût de leurs produits en package ou des tarifs à la carte.

Le profil de l’employé type

L’employé type possède une carte bancaire Visa internationale ou Mastercard à débit immédiat. Il dépense 500 euros par mois via sa carte et perçoit des revenus à hauteur de 1500 euros mensuels. L’employé type effectue 5 retraits par mois au DAB et commande 2 chéquiers par an qu’il doit récupérer en agence. À noter qu’il ne réalise aucune dépense en dehors de la zone euro, contrairement au profil type du chef d’entreprise. Chaque année, il accuse 4 incidents qui entrainent des pénalités, à savoir des commissions d’intervention.

Le compte bancaire du salarié est aussi estampillé d’un découvert non autorisé de 500 euros sur 10 jours. Il possède également un abonnement internet. Concernant les transactions, 1 virement permanent est mis en place sur son compte ainsi que 12 virements périodiques annuels via internet. Son compte accuse également 8 virements occasionnels initiés sur la toile.

Pour l’employé, à l’instar de l’année dernière, en 2021 ce sont Boursorama, BforBank, ING et Fortuneo qui proposent les tarifs les moins chers.

Les banques les moins chères pour les employés

Sur le classement annuel dressé par Capital et Panorabanques, les banques en ligne occupent les six premières positions. Et comme en 2020, ce sont BforBank, ING, Fortuneo et Boursorama Banque qui trustent le haut du classement avec un tarif annuel de 24 euros. La 5e place est occupée par Hello Bank ! et ses 37 euros par an. À noter que la filiale de BNP Paribas a fait une grande enjambée dans le classement facturant l’ensemble de ses services trois fois moins chers par rapport à 2020.

Juste après Hello Bank ! on retrouve Orange Bank avec un tarif annuel de 54 euros, suivi par Monabanq et ses 112 euros. La première banque classique pointe à la 7e position, il s’agit du Crédit coopératif où la tarification annuelle s’élève à 112 euros. Axa Banque et Allianz banque talonnent le Crédit coopératif avec des frais annuels se montant respectivement à 121 et 136 euros.

Comme pour les dirigeants d’entreprise et les retraités, BPE, HSBC et Banque palatine figurent parmi les banques les plus chères pour les employés, dépassant la moyenne des 174 euros constatés pour ce profil. De même pour la BNP et Milleis (ex-Barclays), qui proposent les tarifs les plus élevés avec une facturation annuelle s’élevant respectivement à 240 et 235 euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top