BPCE maintient sa proposition de rachat de l’action Natixis à 4 euros, malgré les rumeurs sur un relèvement du prix

Façade de la Banque Populaire située à Bordeaux, France.

Le 9 février 2021 fut la date choisie par BPCE pour annoncer la nouvelle en ce qui concerne ses projets d’acquisition de l’action Natixis avec la proposition de prix qui va avec. Mais depuis, les choses ont évolué avec la remontée soudaine du taux de rendement des obligations d'État françaises (OAT) sur 10 ans ramenant l’action Natixis à un niveau plus élevé.

En effectuant une comparaison des banques, les investisseurs se sont rendu compte qu’en sortant de la zone négative, l’OAT sur dix ans a bien fait de chambouler l’ordre des choses quant à leur choix pour les placements désormais plus intéressants auprès des banques.

Ce, pour la simple raison que ce changement soudain qui s’est manifesté les jours avant l’annonce du projet de rachat de Natixis par BPCE a bien fait de ramener à la hausse le prix des actions auprès des établissements financiers.

La banque d’affaires n’a pas échappé à cette règle. Voilà pourquoi, des rumeurs se sont manifestées sur le fait que les actionnaires rattachés à l’enseigne seraient tentés de penser à un relèvement du prix de l'offre. Une idée reçue réfutée par la maison-mère de la Banque populaire et de la Caisse d'épargne qui assure maintenir sa position quant à sa proposition.

Le titre de la banque d’affaires est sur une tendance haussière…

Comme susmentionnée, l’annonce du projet de rachat des actions Natixis par BPCE a été effectuée le 9 février avec une proposition qui correspond à la performance du jour précédent. Soit, 4 euros par action représentant l’équivalent de 8,1 % de prime pour les actionnaires de la banque d’affaires.

Mais depuis, les choses ont changé en ce qui concerne le titre de Natixis qui évolue désormais au-dessus de la barre des 4 euros proposés en notant qu’aux dernières nouvelles, le seuil des 4,18 euros a été atteint.

Et ce n’est pas faute de le croire étant donné qu’à la veille de ce communiqué, l’indice EuroStoxx des banques a fait un bond prodigieux de près de 23 % essentiellement porté par le rendement des OAT sur 10 ans qui, après plusieurs mois d’évolution en zone négative, a franchi la barre de 0 % en février. À cela s’ajoutent les résultats positifs inattendus au premier trimestre pour la majorité des établissements bancaires.

… mais BPCE maintien sa proposition

Constatant que la situation est au mieux pour Natixix avec l’envolée de son titre, les rumeurs disent que ses actionnaires sont tentés de revoir à la hausse l’offre de cession, étant conscients qu’avec les changements susmentionnés, les 4 euros proposés par BPCE sont loin du compte.

Ainsi, pour apporter un éclaircissement sur cette offre publique d'achat simplifiée, l'organe central commun à la Caisse d'épargne et à la Banque populaire a jugé bon de réagir en faisant valoir que :

Ce sont des rumeurs de marché évoquant de manière erronée une éventuelle augmentation du prix.

Et d’ajouter :

Les actions Natixis interviendraient au prix ferme et définitif de 4 euros par action, coupon détaché.

Ainsi, pour cet acquéreur, la situation est claire sur le sujet. N’empêche que cette réaction a eu pour effet de faire reculer l’action de Natixis de 1,72 % à 4,066 euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top