Le système bancaire français sait se montrer résilient face à la crise

Enseigne de la Banque française avec lettrage en métal de la Banque sur une colonne de pierre

Les stress tests menés par la BCE et l’ABE au début de cette année ont montré que les grands groupes et établissements bancaires de la zone euro sont suffisamment armés pour affronter les éventuels chocs économiques et financiers sur l’horizon 2021-2023. Les résultats ont également révélé la stabilité du système bancaire français en cas de détérioration des facteurs macroéconomiques.

À titre de rappel, le stress test (ou test de résistance) est une opération qui consiste à anticiper différentes situations – de base et extrême – lesquels sont appliqués aux produits des banques en vue d’examiner leur évolution.

Les autorités de la supervision bancaire s’intéressent notamment aux résultats du scénario extrême : chute des marchés boursiers, forte récession économique, hausse des défauts de paiement, progression du chômage, etc.

Capacité suffisante pour affronter un éventuel prolongement de la crise jusqu’en 2023

Destinés à mesurer leur résilience en cas de choc macro-économique, les tests ont été menés sur plusieurs dizaines d’acteurs majeurs de la banque au sein de la zone euro.

Important Ceux-ci ont permis de constater que les établissements analysés ont une capacité suffisante pour affronter un prolongement de la crise jusqu’en 2023.

Les résultats des stress tests se sont avérés satisfaisants pour la grande majorité des banques concernées par la démarche. Des groupes tricolores font partie de ceux qui sont les plus aptes à faire face efficacement à une persistance de la crise.

Pour la clientèle bancaire européenne, la satisfaction ne repose pas uniquement sur les performances des établissements. Les consommateurs recherchent avant tout des produits et services qui correspondent à leurs besoins. Il va sans dire que les tarifs figurent également parmi les principaux critères de choix. À l’aide de notre comparateur banque, il est facile de mettre en concurrence les banques présentes sur le marché français.

Un scénario covid-19 prolongé dans un contexte de baisse persistante des taux d’intérêt

Le stress test de janvier 2021 a prévu un scénario covid-19 prolongé dans un contexte de baisse persistante des taux d’intérêt.

Il s’agit d’un scénario extrême avec un repli cumulé de -3,6 % du PIB sur 3 ans pour l’ensemble de la zone euro, et une décroissance cumulée négative du PIB pour chaque pays membre.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top