Les banques américaines réclament leur part sur le marché des cryptomonnaies

Pièce d’échecs d’un seul roi et signe métallique de dollar américain sont debout sur l’échiquier noir et blanc.

Les banques américaines ont changé leur fusil d’épaule et se montrent de plus en plus intéressées par les cryptomonnaies. Ce revirement résulterait de l’énorme succès rencontré par Robinhood et Coinbase qui génèrent des revenus de plusieurs centaines de millions de dollars. Reste maintenant à définir clairement le contour législatif des échanges de ces cryptoactifs.

New York Digital Investment Group (NYDIG) est une société qui propose des services financiers dédiés au Bitcoin. Pour étendre ses activités, la firme s’est alliée au groupe mondial de solutions technologiques bancaires Fidelity National Information Service (FIS) afin de mettre en place et de proposer un encadrement aux banques américaines qui souhaiteraient mettre des monnaies cryptographiques à disposition de leurs clients. Une position qui aurait un poids important sur les sites de comparatif banque.

Le directeur des solutions bancaires de NYDIG, Patrick Sells, s’est livré à une interview, où il détaille les activités du groupe. Il a notamment indiqué que de nombreuses petites banques outre-Atlantique ont accepté de rejoindre le programme. Il a aussi affirmé que de plus grandes institutions financières seraient intéressées.

Le succès monstrueux de Robinhood et Coinbase

NYDIG et FIS se sont associés afin de proposer les structures adéquates aux banques qui souhaiteraient proposer des devises numériques à leurs sociétaires. Pour l’heure, seules des petites banques se sont inscrites aux programmes. Quoi qu’il en soit, plusieurs grandes institutions, telles que JP Morgan et Bank of America, ont également manifesté leur intérêt même si elles souhaitent d’abord juger l’évolution de cette activité chez les petites structures. En outre, ces grandes banques veulent voir si le trading de cryptomonnaies s’avère fructueux pour ces petits établissements bancaires avant de se lancer à leur tour.

Les banques américaines sont ainsi aujourd’hui tentées par les cryptoactifs, alors qu’il y a encore de cela quelques années elles y étaient farouchement réticentes. Un revirement de situation qui s’explique sans doute par le succès rencontré par les plateformes d’échange comme Robinhood ou Coinbase. À noter que Coinbase vient de réussir avec brio son introduction en Bourse.

La somme d’argent déposée sur ces plateformes de trading est faramineuse. Depuis début 2021, près de 9,5 millions d’Américains ont échangé des devises numériques sur Robinhood. Quant à la plateforme Coinbase, elle a enregistré des revenus estimés à 765 millions de dollars au premier quadrimestre 2021.

Face à cet énorme succès, les banques étasuniennes veulent aussi avoir leur part du gâteau, d’où leur intérêt naissant pour les cryptomonnaies. Le président de NYDIG, Yan Zhao, a déclaré que :

Ce ne sont pas seulement les banques qui pensent que leurs clients veulent du bitcoin, elles disent : nous devons le faire, car nous voyons les chiffres. Elles voient les dépôts qui vont vers les Coinbases, Galaxies et Krakens du monde.

Yan Zhao

Définir le cadre législatif des échanges de cryptomonnaies

Face à l’essor des monnaies cryptographiques, une législation au niveau fédéral est en cours d’élaboration afin d’éliminer les obstacles juridiques qui pourraient freiner cette innovation. Pour rappel, le cadre législatif flou entourant les devises numériques a entrainé de nombreux problèmes aux États- Unis par le passé. Mais cette nouvelle législation devrait corriger cela et créer un pont entre les acteurs financiers et les différentes institutions pour harmoniser les lois autour des cryptomonnaies.

Les États-Unis s’apprêtent ainsi à entamer leur route vers l’adoption de solutions d’échanges grand public de devises numériques. La tendance est différente en Europe où les banques se montrent encore assez réticentes. Ces dernières s’inquiètent notamment de l’instabilité de ces actifs, sans parler des risques de blanchiment. Néanmoins, des règles plus strictes et claires en matière de lutte contre le blanchiment devraient progressivement être instaurées et définir le contour législatif des échanges de cryptoactifs sur le vieux continent.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top