Paris pourrait rattraper son retard pris sur Francfort pour attirer les banques

Paysage de Francfort

Suite au Brexit, les villes européennes se disputent la place de nouvelle capitale financière du vieux continent. Grande favorite, Francfort dépasse de loin ses concurrentes. La France semble à présent regagner du terrain. Deux grandes banques américaines, JPMorgan et Bank of America, pourraient en effet relocaliser une partie de leurs activités dans la capitale française. Détails !

L’AFP (Agence France-Presse) rapporte que JPMorgan Chase envisage de transférer près de 60 employés à Paris. Selon l’agence, Bank of America prévoit, quant à elle, de relocaliser 300 traders de Londres vers la capitale française. Interrogé par l’AFP, Arnaud de Bresson, délégué général de Paris Europlace, affirme que :

La combinaison de ces différents mouvements dessine une nouvelle dynamique en faveur de Paris. cela confirme l'objectif de Paris Europlace d'attirer dans la capitale la relocalisation d'activités dans la banque de financement, la gestion d'actifs, l'assurance et l'investissement.

Si pour l’instant, les 2 banques américaines n’ont pas émis d’annonce officielle, ces informations de l’AFP sont la preuve que Paris regagne de l’attractivité auprès des groupes financiers qui quittent Londres face au Brexit et la crainte de perdre le passeport européen.

Francfort, la grande favorite

Depuis le Brexit, les métropoles européennes se sont lancées dans une course effrénée pour remplacer Londres, notamment pour devenir la nouvelle capitale financière du vieux continent.

Jusqu’à présent, Francfort, où sont sis la BCE (la Banque centrale européenne), l’EIOPA (l’autorité de régulation des assurances) et le SSM (le mécanisme de surveillance bancaire), paraît être la ville la mieux placée pour décerner le titre.

En effet, de nombreux grands groupes bancaires internationaux ont déjà manifesté leur intérêt pour la ville allemande. Il s’agit entre autres des établissements américains Morgan Stanley, Citigroup et Goldman Sachs, des enseignes japonaises Sumitomo Mitsui Financial Group, Daiwa Securities et Nomura ainsi que de l’institution britannique Standard Chartered.

Paris regagne du terrain

Depuis que HSBC a annoncé qu’elle relocalisera un millier d’emplois à Paris l’année dernière, la capitale française n’a fait aucune autre prise internationale. Elle accuse ainsi un certain retard face à Francfort. Les spécialistes estiment que Paris a été longtemps lésé par un préjugé selon lequel l’imposition et la législation du travail y sont défavorables.

Face à cette situation, le gouvernement français a entrepris certaines mesures pour redresser l’image de la capitale. C’est ainsi qu’en septembre dernier, l’exécutif a annoncé une reforme fiscale pour alléger l’imposition des hauts salaires de la finance et a abandonné le projet d’extension de la taxe sur les transactions financières aux opérations infra-journalières.

Outre cela, le ministère de l’Économie et des Finances a récemment amorcé une consultation publique pour « assouplir quand cela est possible et pertinent la réglementation financière ».

Pour conclure, les informations de l’AFP à propos de JPMorgan, révélant qu’elle est la meilleure banque des États-Unis en termes d’actifs, laissent croire que les dispositions prises par le gouvernement commencent à porter leurs fruits. Paris saura-t-il réellement rattraper son retard face à Francfort ? La suite est à suivre de près.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top