9 100 agences bancaires en Europe ont été fermées en 2016

Conseiller bancaire avec des clients

De nombreuses raisons expliquent la fermeture de quelque 9 000 agences bancaires en Europe en 2016. On note tout d'abord la baisse de la fréquentation des agences et le développement du numérique, sous l'effet de la digitalisation. Par ailleurs, les organismes de crédit ont également subi la pression sur les marges avec les taux d'intérêt extrêmement bas.

Avec la digitalisation, les établissements bancaires enregistrent une importante baisse de la fréquentation des agences et l’explosion des opérations numériques effectuées par les clients. D’ailleurs, les banques européennes sont soumises à une pression sur les marges à cause des taux d’intérêt ultra-bas. Toutes ces raisons ont poussé les enseignes bancaires au sein de l’Union européenne à réduire l’effectif de leurs agences.

La Fédération bancaire européenne note que 9 100 agences bancaires ont fermé leurs portes, avec une totalité de 189 000 au terme de l'année dernière. La baisse devient constante à la suite de la crise financière.

Par ailleurs, notons que les plus importants bataillons d'employés bancaires sont nichés en Allemagne.

Les répercussions sur les ressources humaines

Les données statistiques publiées par la Fédération bancaire européenne (EBF) révèlent que 9 100 agences bancaires de l’Union européenne ont été fermées l’année dernière. Ce chiffre est en effet ramené à un total de 189.000 au terme de l’année dernière (-4,6%). On note que la tendance baissière a débuté à partir de 2008. D’où, la fermeture de plus de 20% des agences.

À titre de rappel, l’EBF est actuellement dirigée par le Frédéric Oudéa, qui n’est autre que le directeur général de Société Générale.

Dans le volet des ressources humaines au sein des agences, les employés répertoriés sont au nombre de 2,8 millions, ce qui traduit une diminution des effectifs de l’ordre de 50.000 emplois par rapport à 2015. C’est en effet le niveau le plus bas jamais enregistré depuis 1997 (date des premières données statistiques de la Banque centrale européenne).

Le nombre des enseignes de crédit en Europe est en perpétuelle diminution (6% par an à 6 500 environ) depuis la crise financière, sous l’influence de fusions.

1 700 établissements bancaires en Allemagne

L’Allemagne détient les plus importants bataillons d’employés d’institution bancaire, qui s’établissent à 628 000. Le pays enregistre également plus de 1 700 institutions de crédit (l’effectif le plus important), soit 25,8% de la totalité. Cela s’explique par l’ampleur des banques mutualistes locales.

En outre, l’EBF note 402 000 emplois en France, un effectif au-delà de celui de la Fédération bancaire française (370 300). Ce nombre a connu une diminution depuis 2011 avec un recul de l’ordre de 0,3% en 2015, ce qui donne une totalité de 445 institutions bancaires en France.

Les organismes bancaires britanniques, suivis par les banques françaises détiennent les plus importants actifs et fonds propres en réserve. Rappelons que la meilleure banque est celle qui propose les offres les plus intéressantes pour les clients.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top