Les frais de succession en forte progression

un couple âgé discutant des termes d'un contrat d'assurance

D’après une étude publiée récemment, la hausse des frais de succession dépasse actuellement 100% voire même 200% dans certaines banques. En moyenne, ceux-ci ont bondi de 21% en l’espace de 5 ans. Une augmentation de 275% a été enregistrée chez la Macif. Pour Allianz, elle est par ailleurs de 198%.

Les frais de succession sont en train de flamber. Avec un intervalle de temps égal, ils ont progressé 8 fois plus que l’inflation. À titre d’exemple, ils ont grimé de 111% chez le Crédit Agricole Val de France. Seule la moitié des banques ont augmenté leurs prix de moins 10%.

En moyenne, une succession simple de 30 000 euros vers un autre établissement coûte 308 euros. À présent, les frais sont effectivement compris entre 150 et 525 euros. Dans le cadre d’un héritage plus important, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique demande jusqu’à 1 000 euros. Quant à la Caisse d’Épargne Normandie, elle peut même exiger 2000 euros.

Les frais de succession ont pris 21% en 5 ans

Au mois d’octobre dernier, un comparateur bancaire a réalisé une étude sur les tarifs des frais de succession pratiqués par 118 établissements entre 2012 et 2017.

Au décès de leur client, les banques font actuellement payer des frais onéreux. En effet, il faut savoir qu’en 5 ans, ceux-ci ont monté de 21%. Maxime Chipoy, responsable du site, souligne que :

En moyenne, les frais de succession ont connu une inflation plus de 8 fois supérieure à l’inflation globale sur la période (2,5%). Néanmoins, environ la moitié des établissements bancaires ont eu la main légère, l’autre moitié a monté ses tarifs de moins de 10% en 5 ans. Certains creusent les frais pour leurs clients.

Maxime Chipoy.

En outre, près de la moitié des institutions financières seulement ont limité la hausse des tarifs à moins de 10%. En général, ces derniers vont de 150 euros à 525 euros, avec une moyenne de 308 euros. Pour des successions importantes, la facture va par ailleurs jusqu’à 2 000 euros pour la Caisse d’Épargne Normandie, après le décès.

Des banques facturant une succession à un prix trop élevé

Plusieurs banques alourdissent les frais de succession en cas de décès du client. Parmi ceux qui ont procédé à une augmentation exorbitante, on distingue :

  • la Banque postale (+81%)
  • les différentes caisses du Crédit du Nord (+ 89%)
  • le Crédit Agricole Val de France (+111%),
  • Le Crédit lyonnais (+114%)
  • Allianz (+ 198%)
  • la Macif (+275%)

En outre, il faut savoir qu’afin de fidéliser leurs clients, des établissements allègent la tarification pour les héritiers qui sont dans la même banque que la personne décédée. Notons que les internautes peuvent se servir d’un comparateur frais bancaires en ligne pour découvrir les offres les plus adaptées à leurs besoins.

Grâce à cet outil, ils auront accès à la tarification des banques. Ainsi, ils pourront réduire leurs frais en choisissant l’institution la moins chère existant sur le marché.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top