De nouvelles tendances pourraient influencer les résultats des banques

graphique et pièces de monnaies euros

À l'instar de BNP Paribas, les banques vont prochainement publier leurs résultats qui ont certainement été influencés par divers évènements.

Les ambitions politiques du nouveau locataire de la Maison Blanche semblent avoir des impacts sur le monde des affaires. En effet, durant les quelques semaines qui précèdent la publication des résultats pour les banques, les analystes constatent des changements au niveau de certaines structures et de certaines tendances.

Comme dans le cas de BNP Paribas, on pourrait s'attendre à ce que des évènements tels que l'effet Trump influencent largement les comportements des investisseurs et des professionnels.

Qu'il s'agit des marchés, des structures ou des fonds, un tour d'horizon s'impose afin de mieux comprendre les prochaines publications.

Notre sélection des promos
Offre du moment
150 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
200 € Offerts
AXA Banque
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Je compare les offres bancaires

Des services plus digitalisés et des fonds propres renforcés

Les nouvelles règles qui confèrent aux Fintech la possibilité d'accéder aux données de compte de paiement des autres établissements ont réveillé l'esprit de concurrence chez la plupart des banques.

S'adapter à l'innovation numérique devient alors une tâche essentielle pour ces dernières. Des efforts ont d'ailleurs été effectués dans ce sens si on ne s'en tenait qu'à la situation du groupe BPCE (Banque Populaire et Caisses d'Épargne). Juste après la publication de ses résultats, la structure s'est empressée de faire savoir ces résolutions en termes de nouvelles technologies pour les prochaines années.

Les dirigeants de cette entreprise financière prévoient aussi d'utiliser les avancées réalisées par la fintech allemande Fidor (qui a déjà été acquise) afin de se démarquer dans ces nouvelles pratiques innovantes. L'objectif étant toujours d'user au maximum des données clients dans le but de booster les activités.

Enfin, en ce qui concerne le secteur règlementaire, les sociétés financières françaises ont vraiment du mal à s'adapter aux changements. En attendant les résultats des échanges au niveau du comité de Bâle, elles ne peuvent que renforcer leurs fonds propres. Néanmoins, les professionnels savent que les prochaines règles en matière de ratio de solvabilité vont avoir de sérieux impacts sur leur structure.

Je compare les offres bancaires

Un nouveau contexte déterminant pour les banques françaises

Les banques de financement et d'investissement (BFI) sont sans doute les premières à être concernées par le nouveau contexte. Les changements qui s'opèrent au niveau des marchés vont certainement accroître leurs résultats qu'il s'agit des activités monétaires ou obligataires. Les analystes des comparateurs de banques estiment alors que les chiffres dépasseront ceux du dernier trimestre. Et si on a tendance à trouver les raisons de ces améliorations dans les flux nationaux, cette fois-ci, l'explication sera axée sur les décisions politiques en outre-Atlantique.

Les résolutions politiques du nouveau président américain sont, en effet, en train d’affecter la tendance. Déjà quand le candidat Trump parlait de relance par une politique de grands travaux et de réduction des impôts ou encore de ses nombreux projets de déréglementation, les investisseurs se sentaient déjà privilégiés.

Et maintenant, que le républicain est devenu le dirigeant du monde libre, l'optimisme est à son plus haut niveau. Les professionnels pensent aussi que les flux de financement ont vraiment augmenté en raison d’une éventuelle crainte par rapport à la hausse des taux. Une situation assurément avantageuse pour les banques de financement.

Le contexte n'est pas vraiment encourageant en ce qui concerne les banques de détail. Les revenus ont, en effet, été largement influencés par le niveau bas des taux d'intérêt. Il suffit de voir les résultats du quatrième trimestre pour le constater. Les renégociations de crédit et l'éventuelle hausse des taux de crédit immobilier semblent garder sous pression la majorité des établissements, notamment ceux œuvrant sur le territoire.

Les responsables de la Banque Postale estiment, par exemple, que le niveau des taux a bien ralenti l'accroissement du produit net bancaire. Le crédit agricole, lui, enregistre une charge non-déductible de plus de 490 millions d'euros. Des coûts qui on été générés par la dépréciation d'écart d'acquisition de sa filiale LCL.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.