Des indicateurs portent à croire que le Royaume-Uni pourrait servir de portail pour le lancement européen d’Apple Card

Approbation d’un prêt hypothécaire sur un téléphone mobile dans une maison.

Voilà des années qu’Apple Card a vu le jour aux États-Unis sans pour autant dépasser la frontière américaine laissant ainsi à la marge les clients européens de la marque à la pomme, alors qu’il ont hâte de profiter des avantages de cette carte de paiement. Mais peut-être plus pour très longtemps, selon les observateurs prenant en compte différents indicateurs.

Aux États-Unis et un peu partout dans le monde, la meilleure banque pour les jeunes est désormais celle qui est en mesure d’ajouter à leurs services une carte de paiement. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Apple a noué un partenariat avec Goldman Sachs pour permettre aux deux entités de donner vie à Apple Card.

Depuis son lancement en 2019, ce moyen de paiement n’est jusqu’ici disponible qu’au pays de l’Oncle Sam pour ainsi dire que les clients européens ont attendu des années pour espérer goûter à l’expérience. Et d’après les observateurs, ce moment est peut-être proche en prenant compte de deux indicateurs majeurs.

C’est l’un des objectifs de la marque

Du haut de ses trois années d’existence, autant dire qu’Apple Card a pris beaucoup de temps pour sortir du sol américain, alors que les utilisateurs européens s’impatientent de son arrivée sur le Vieux continent. Prenant compte des contraintes réglementaires, certains analystes s’accordent même à dire que le déploiement à l’international de ce type de service financier pourrait prendre énormément de temps.

Pour d’autres, ce moment est peut-être proche en prenant compte du fait qu’il s’agit là de l’un des objectifs de la marque à la pomme depuis qu’elle a décidé de s’associer à Goldman Sachs pour créer cette carte de paiement. Pour convaincre, ces derniers ont d’ailleurs tenu à rappeler les propos du CEO de cette banque d’investissement américaine lors du lancement de ce service en 2019 lorsqu’il a déclaré que :

Avec ce produit, nous allons commencer aux États-Unis, mais avec le temps, nous allons absolument penser aux opportunités internationales qui s’offrent à celui-ci.

Ainsi, ces observateurs estiment qu’Apple et Goldman Sachs n’ont pas encore renoncé à cet objectif. D’ailleurs, ils ont tenu à préciser que des efforts ont été fournis pour renforcer les capacités des services de paiement proposés par cette entreprise de Cupertino en faisant allusion à Tap to Pay. Cette nouvelle fonctionnalité permettant aux commerçants d’utiliser le module NFC pour transformer leur iPhone en terminal de paiement sans contact.

Le rachat du Credit Kudos pourrait marquer le début d’un lancement européen

À part la volonté d’Apple et de Goldman Sachs à faire sortir Apple Card des États-Unis, les observateurs viennent également d’ajouter à la liste des indicateurs d’un futur lancement européen le rachat du Credit Kudos. C’est du moins, le point de vue du site Apple Insider estimant que :

Il pourrait s’agir d’un signe que la firme prépare un déploiement d’Apple Card en Europe, en commençant par le Royaume-Uni.

Non pas sans raison puisqu’en y regardant de près, les analystes ont découvert que Credit Kudos répond à tous les critères permettant de penser qu’Apple a attiré sous sa bannière l’acteur idéal pour amorcer son déploiement à l’international et pour renforcer ses services de paiements. À CityAM d’y apporter un éclaircissement :

Cette société fournit un outil qui permet aux entreprises d’évaluer les demandeurs de prêt via les données bancaires et de transaction de paiement.

De quoi expliquer le choix de la marque à la pomme de débourser 150 millions de dollars pour acquérir cette entreprise britannique qui pourrait également lui permettre de proposer un service de type buy now pay later. Ainsi, les analystes estiment que l’éventualité d’un déploiement imminent d’Apple Card en Europe se dessine petit à petit même si Apple préfère jouer l’énigmatique en annonçant que :

Apple achète de temps en temps de petites entreprises technologiques. Nous ne discutons généralement pas de notre objectif ou de nos projets.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top