Les banques digitales s’appliquent à ménager leurs clients accablés par la crise sanitaire

Une femme avec une tablette et une carte de crédit

Malgré les mesures de confinement, les banques de réseau peuvent rester ouvertes. Les agences ont toutefois dû prendre des mesures pour s’adapter à la situation. Pour les banques en ligne, le fonctionnement est à peine affecté grâce à leur service dématérialisé. Elles sont néanmoins conscientes de l’impact de la crise sanitaire sur leurs clients et ont décidé d’agir en conséquence.

L’efficacité du support client est souvent décisive dans une comparaison banque en ligne. En cette période de confinement, il s’agit d’un des enjeux majeurs dans le secteur. En effet, les consommateurs peuvent avoir accès à des services bancaires complets à distance. Cependant, les conseillers humains restent indispensables pour leur apporter leur expertise.

À cause de l’épidémie, les banques digitales ont dû revoir leur organisation à ce niveau pour protéger les salariés tout en restant à l’écoute des clients. Ainsi, certaines enseignes comme Monabanq, Boursorama Banque ou Fortuneo ont décidé de modifier les horaires du support téléphonique. Orange Bank, pour sa part, a basculé son service client vers son chat.

Suspension des échéances des crédits

Actuellement, de nombreux Français sont au chômage partiel ou ont perdu leur emploi en raison de la pandémie. Les banques en ligne ont donc pris des dispositions pour soutenir leurs clients les plus touchés par la crise.

Boursorama Banque, par exemple, permet aux utilisateurs qui rencontrent des difficultés financières de suspendre gratuitement les mensualités de leur crédit immobilier ou personnel (3 mois maximum). Toutefois, ils devront s’acquitter des intérêts et des assurances au moment opportun. Les intéressés peuvent déposer leur requête en ligne, sur leur espace client.

De son côté, Fortuneo a développé un système d’assouplissement personnalisé pour sa clientèle. Concrètement, la banque évaluera la situation des consommateurs et proposera des solutions au cas par cas. Selon le dossier, elle peut notamment suspendre les échéances des crédits immobiliers pour 6 mensualités, autoriser l’augmentation du découvert sur le compte, etc.

Allègement des contraintes

De nombreuses offres bancaires imposent un nombre minimum d’utilisations de la carte ou d’opérations sur les comptes. Habituellement, ces conditions ne posent pas vraiment de problèmes aux utilisateurs. Toutefois, la situation se complique avec la restriction des déplacements durant le confinement. Ainsi, Boursorama Banque s’est engagée à rembourser les frais d’inactivité appliqués entre les mois de mars et mai 2020.

Orange Bank a également pris des mesures face à cette conjoncture exceptionnelle. L’usage minimum de ses cartes est ainsi réduit à une fois dans le mois. Les clients de la banque doivent normalement effectuer au moins trois opérations mensuelles pour éviter des frais d’inactivité de 5 euros.

Concernant les nouveaux souscripteurs des offres de la filiale d’Orange, ils bénéficient actuellement d’un mois supplémentaire pour prétendre à la prime de bienvenue de 50 euros. Ils disposent ainsi de plus de temps pour réaliser les 10 paiements nécessaires à l’obtention de cette somme.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top