L’avenir des banques françaises sera basé sur la collaboration avec les Fintech

mention Fintech

À travers une étude récente, Finastra a montré l’importance des Fintech dans les nouvelles stratégies des professionnels évoluant dans le secteur financier. Les banques considèrent désormais ces acteurs comme des leviers de croissance, que ce soit sur le marché français ou international. En même temps, l’Open Banking permet de faciliter les rapprochements et de profiter de leurs nombreux avantages.

Outre la banque à distance, les Fintech ont apporté maintes innovations dans le monde de la finance. Ces nouveaux acteurs ont d’ailleurs été de véritables accélérateurs dans la concrétisation des principes d’Open Banking et d’Open Finance en général. Ainsi, ils s’imposent désormais comme des partenaires incontournables pour réinventer le secteur bancaire.

Toutefois, la réglementation en vigueur n’est pas toujours favorable aux collaborations et aux nouvelles technologies. Les établissements financiers regrettent également le manque d’encouragement de la part des autorités nationales et mondiales. Les régulateurs pourraient, par exemple, prévoir des subventions ou d’autres formes d’incitation pour stimuler la créativité dans le milieu.

Un environnement freinant l’innovation

Selon la moitié des banques interrogées par Finastra, le gouvernement et les acteurs du secteur ne soutiennent pas suffisamment l’innovation dans l’Hexagone. Le nombre de sondés partageant cette opinion a augmenté de 18 % par rapport à l’année dernière.

D’autre part, les pouvoirs publics ne semblent pas mesurer les effets dissuasifs de la réglementation sur l’évolution du monde de la finance. 28 % des banquiers français sont de cet avis, selon l’étude citée. Ainsi, l’exécutif devrait s’efforcer de comprendre ce problème pour encourager les banques à développer des concepts novateurs et à adopter les nouvelles technologies.

En somme, l’écosystème français n’est pas assez propice à l’innovation. Néanmoins, seulement 23 % des banques exerçant dans le pays considèrent l’écart entre les cultures comme un frein aux partenariats avec les Fintech. De plus, les professionnels se montrent particulièrement intéressés par l’Open Banking et la collaboration. Cette attitude sera déterminante pour l’avenir du secteur en France.

Comme l’explique la directrice Innovation de Finastra, Chirine Ben Zaied :

Nous pensons que ce sera le premier pas vers l'Open Finance qui verra la prochaine vague d'innovation dans les services financiers se créer sur des plateformes ouvertes, en utilisant des APIs ouvertes et des solutions logicielles ouvertes.

Chirine Ben Zaied.

Un avenir porté par les nouvelles technologies

Pour 79 % des banques françaises, la collaboration avec des partenaires comme les Fintech est nettement plus avantageuse que les coûts liés à cette démarche. La technologie et le régulateur sont par ailleurs considérés comme décisifs dans la mise en œuvre d’un tel rapprochement. Chacun de ces facteurs est respectivement cité par 96 % et 94 % des répondants.

Ainsi, la grande majorité des banques interrogées compte déployer de nouvelles technologies ou améliorer leur système actuel dans les deux prochains semestres. Dans ce domaine, 42 % des sondés ont évoqué les APIs ouvertes et 40 % ont mentionné l’intelligence artificielle. La blockchain et la digitalisation des process ont été citées par 34 % des participants.

87 % des enseignes françaises envisagent également d’utiliser leurs APIs ouvertes comme levier de croissance à l’ère de l’Open Banking. Elles ont ainsi pris de l’avance sur les banques britanniques (85 %) et les établissements financiers allemands (75 %) pour l’adoption de cette stratégie.

Selon Chirine Ben Zaied, de Finastra :

Nous prévoyons un avenir où les Fintech […] travailleront avec les banques pour créer de nouvelles applications dans tous les domaines des services financiers, en incorporant les dernières technologies telles que le machine learning, l'intelligence artificielle et la blockchain.

Chirine Ben Zaied.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top