La diaspora participe à la dynamisation de l’économie du Sénégal

Un jeune homme utilisant la technologie pour son investissement et ses opérations bancaires en ligne

D’après les chiffres de la Banque mondiale, la diaspora sénégalaise injecte plus de 2 milliards de dollars par an dans le pays. Actuellement, ces expatriés sont de plus en plus nombreux à vivre aux États-Unis et en Europe. Ils veillent toutefois à envoyer régulièrement de l’argent à leurs familles. Les banques locales s’intéressent désormais à ce type de transaction.

Une banque à distance permet de faciliter la gestion quotidienne des comptes et les transactions internationales grâce à ses services en ligne. Cette formule s’avère particulièrement pratique au Sénégal. En effet, une telle plateforme favorise les transferts d’argent entre les émigrés et leurs proches restés au pays.

La Banque Mondiale estime que ces transactions représentent environ 10 % du PIB (produit intérieur brut) du Sénégal. En moyenne, chaque expatrié envoie 600 000 francs CFA par an à sa famille, soit près de 1 000 euros. Il s’agit d’un apport financier conséquent pour l’économie locale. Plus globalement, l’Afrique subsaharienne reçoit 38 milliards de dollars des émigrés chaque année.

Un apport financier indispensable

Face à la multiplication de ces transactions, les banques sénégalaises développent progressivement des offres spécifiques pour mettre à profit l’argent envoyé par les expatriés. Les acteurs du secteur tiennent toutefois à préciser qu’ils ne cherchent pas à remplacer les services de transferts d’argent traditionnels de type Western Union.

La BHS (Banque de l’Habitat du Sénégal), par exemple, mène actuellement une opération pilote dans ce domaine. Selon son directeur adjoint, Ababacar Sarr, la majorité des clients de la banque vit à l’étranger. L’établissement s’efforce ainsi d’accompagner les propriétaires de comptes pour sécuriser davantage leurs fonds. Par ailleurs, le spécialiste du financement immobilier encourage l’accès au logement.

D’après les experts, ce type de dispositif permet aux États africains de stimuler le secteur de l’épargne. Ainsi, la population locale à tout à y gagner. Sur le long terme, ces opérations contribueront à encourager les investissements venant des pouvoirs publics et à financer le développement des infrastructures.

Les pays concernés pourront ainsi éviter de s’endetter davantage auprès des bailleurs de fonds. De plus, les prêts dans ce cas de figure sont souvent longs à obtenir. Sans compter qu’ils reviennent particulièrement chers avec les taux d’intérêt pratiqués.

Un phénomène suscitant l’attention des banquiers

Dans l’ensemble, les opérateurs économiques locaux sont conscients des apports financiers des émigrés dans l’écosystème du Sénégal. Ainsi, la BHS a créé les « diaspora bonds » pour soutenir l’économie du pays en captant, du moins en partie, les flux provenant des expatriés. Il s’agit concrètement d’un produit d’épargne adressé aux Sénégalais vivant à l’étranger.

Sur toute sa durée, l’opération pilote a permis de lever 23 milliards de francs CFA, soit environ 4 millions d’euros. La banque a bouclé le dispositif il y a 6 mois. Son énorme succès est réellement encourageant pour le directeur adjoint de l’enseigne, Ababacar Sarr. Ce dernier explique :

C’était innovant, car on faisait appel non seulement à nos clients et ceux qui ne le sont pas pour leur dire ayez confiance dans la BHS, fructifiez votre épargne et cela vous rapporte 6,25 % d’intérêts par an défiscalisés au Sénégal.

Ababacar Sarr.

Après un essai concluant sur un semestre, la banque spécialisée dans l’immobilier se félicite du succès de la formule. En effet, les clients ont pu bénéficier d’une offre particulièrement rentable et contribuer à la dynamisation du marché financier à l’échelle nationale.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top