Le télétravail pousse à repenser le management d’équipe

Jeune mère avec masque médical essayant de travailler à distance sur ordinateur portable.

En France, le télétravail s’est considérablement développé depuis le confinement du printemps. Désormais, cette pratique tend à devenir l’usage. En effet, 75 % des Français souhaitent qu’elle connaisse un essor encore plus important à l’avenir. Les habitudes ainsi que les modes de vie et de travail seront inévitablement bouleversés par ce changement structurel. Le management est particulièrement concerné.

Depuis le début de la pandémie, les Français sont encouragés à recourir aux services de banque à distance. De même, ils sont invités à basculer vers le télétravail qui est susceptible de se généraliser et de s’imposer comme la norme. Cette pratique devra toutefois être bien encadrée afin de garantir davantage de flexibilité et, ainsi, de permettre d’améliorer la qualité de vie des travailleurs.

Pour ce faire, il sera entre autres nécessaire de définir les objectifs de façon très claire et de prendre en compte les besoins et les contraintes de chaque collaborateur. Tout cela relève de la responsabilité du manager.

Offrir plus de flexibilité aux collaborateurs

Lorsqu’ils ont commencé à télétravailler, les employés ont pu afficher un certain engouement. Toutefois, ils ont certainement vite ressenti de la fatigue morale. En effet, les visioconférences peuvent avoir lieu à tout moment de la journée. Par ailleurs, la charge de travail augmente. Il est néanmoins possible de redresser la situation grâce à plusieurs bonnes pratiques.

Dans un premier temps, il est primordial de permettre aux collaborateurs de travailler à leur propre rythme et suivant leurs contraintes personnelles. En effet, ils peuvent avoir du mal à trouver l’équilibre entre vies professionnelle et privée.

Le manager ne doit pas pour autant tolérer une baisse de productivité. Pour éviter un tel phénomène, il doit faire connaître précisément ses attentes envers chaque salarié. Celles-ci doivent aussi faire l’objet d’une réévaluation régulière et pouvoir être consultées à tout moment.

Dans un second temps, il s’avère très important d’éviter de remplacer sans cesse les outils numériques utilisés par d’autres. En plus d’occasionner du stress et de la fatigue, les changements fréquents font perdre du temps et les repères.

Savoir se montrer empathique

D’autre part, il ne faut pas négliger les échanges informels. Pour que l’équipe retrouve un côté social, voire amical, il est possible de recourir à des jeux, des quiz, etc. En somme, le manager devra faire montre d’une grande empathie.

Avec la réduction des contacts humains, la capacité à éprouver une éventuelle détresse diminue également. Là encore, le manager doit intervenir. Il peut notamment insérer une dimension personnelle dans les échanges one-to-one. Lors d’un entretien,

il ne doit pas non plus hésiter à passer outre la partie professionnelle si le collaborateur vient à évoquer un problème d’ordre personnel.

Enfin, pour éviter le piège du micromanagement, il convient de permettre aux collaborateurs de prendre des décisions de manière autonome. Le manager doit également s’abstenir d’appeler constamment son équipe. Il peut en revanche utiliser une plateforme collaborative sur laquelle le collaborateur auquel il aura assigné une tâche en prendra connaissance lorsqu’il le pourra.

À noter qu’il est possible de centraliser au même endroit l’ensemble des informations grâce à cet outil. Ce dernier permet également de suivre l’accomplissement des tâches par chaque collaborateur, ce qui évite au manager de déranger inopinément son équipe.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top