Crelan Banque a racheté la filiale bancaire du mutualiste français Axa en Belgique

Bâtiments d'Axa banque

Après les négociations exclusives menées depuis l’été dernier, Axa et Crelan Banque ont enfin trouvé un accord. Ce dernier s’est traduit par le rachat de la filiale bancaire du groupe français par l’acteur belge. L’opération a coûté 620 millions d’euros à Crelan, mais lui a permis une valorisation de 80 millions d’euros. L’impact n’est pas totalement positif du côté d’Axa.

Depuis cet été, la compagnie d’assurance Axa a mené des négociations exclusives avec Crelan en vue de la cession de sa filiale bancaire belge. Un accord a donc enfin été trouvé, puisque le 25 octobre dernier, le groupe français a annoncé le rachat d’Axa Banque Belgique par l’ex-Crédit Agricole pour 620 millions d’euros.

Grâce à cette transaction, Crelan s’est hissée au cinquième rang des banques actives sur le marché belge. L’impact sur les résultats du groupe Axa est loin d’être aussi positif. Cette cession ne marque toutefois pas la fin de ses activités en Belgique.

Un rachat finalisé en 2020

En même temps que cette cession, Axa a conclu un accord de distribution avec Crelan. Le contrat s’établit sur le long terme et concerne des offres de prévoyance et d’assurance dommages. Par ailleurs, le groupe français prendra une participation minoritaire à hauteur de 9,9 % dans Axa Banque Belgique et Crelan NV, avec un investissement de 90 millions d’euros. Crelan détient une option d’achat sur cette participation.

Quoi qu’il en soit, cette cession représente une étape décisive pour la mise en œuvre du plan stratégique d’Axa, selon son directeur général, Thomas Buberl. À travers ce programme, intitulé Ambition 2020, l’assureur entend en effet se focaliser sur les activités qui peuvent atteindre une taille critique tout en continuant à simplifier son profil.

D’ailleurs, avec un marché frappé par des taux très bas, Axa n’est pas le seul à avoir pris de telles décisions. KBC, BNP Paribas, Fortis ou encore ING ont fermé certaines de leurs agences ou ont diminué leurs effectifs de manière significative.

Axa devrait finaliser l’accord de cession avec Crelan au second trimestre 2020. La banque belge fera alors l’acquisition de près de 37 milliards d’euros de dépôts ainsi que de 38 milliards d’euros de crédits.

Quelles sont les conséquences de cette cession pour l’assureur français ?

Le montant de l’achat de 620 millions d’euros sera départagé entre une valeur numéraire de 540 millions et un transfert d’activités qui valorisera Crelan Insurance de 80 millions d’euros. La cession d’Axa banque Belgique n’est pourtant pas sans conséquence sur le groupe français. Il faut savoir que sa filiale compte actuellement 550 agences et emploie 790 salariés. Elle sert par ailleurs 860 000 clients.

L’an dernier, Axa Banque Belgique a dégagé 66 millions d’euros de bénéfice net ainsi que 47 millions d’euros de résultat opérationnel, hors éléments exceptionnels. L’enseigne a affiché un total de bilan de 27 milliards d’euros, constitué par 20 milliards de prêts aux clients. Il s’agissait ainsi de la sixième banque sur le marché belge en termes d’actifs. Avant sa cession, elle devançait Crelan qui occupait la septième place.

Cette transaction s’est traduite par une perte de 600 millions d’euros sur le résultat net 2019 pour Axa, sachant que le montant reçu est inférieur à la valeur de sa filiale bancaire dans les comptes. Elle a pu néanmoins avoir des effets positifs, de près de 4 points, sur son ratio de Solvabilité II.

Au niveau de l’action Axa, une baisse de 0,6 % a été observée le 25 octobre dernier, alors qu’elle a progressé de 28 % depuis janvier 2019.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top