Les évolutions sur le secteur bancaire contraignent ses acteurs à transformer leur métier

Une personne qui utilise l'application d'une banque en ligne

Depuis les prémices de réseaux d’agences créés par les moines au XIIe siècle aux néobanques, le secteur a connu de multiples évolutions. Entrée d’acteurs très divers, essor des technologies, notamment, remettent en cause le modèle traditionnel des banques, les contraignant à changer de métier pour devenir de véritables assistants personnels des particuliers et entreprises.

Multiplication des acteurs sur un marché devenu très concurrentiel

Au fil du temps, les acteurs du secteur n’ont eu de cesse de chercher des moyens de faciliter et accélérer l’utilisation de leurs services par les particuliers et les professionnels. L’essor des technologies a permis par exemple le retrait d’argent liquide sur des distributeurs automatiques presque partout dans le monde.

Ensuite, les banques en ligne et banques mobiles sont arrivées, donnant au client un accès à distance à la plupart des produits et services des banques : gestion de compte, opérations courantes, souscription de prêts…

En parallèle, de nouveaux acteurs débarquent dans l’univers de la finance, comme les plates-formes de crédit P2P ou les start-ups proposant des solutions de paiement et autres fintechs, exacerbant la concurrence. Il faut également compter avec des technologies telles que la blockchain et les cryptomonnaies, qui gagnent progressivement du terrain.

Remise en cause du modèle d’affaires ancestral des banques

Tous ces changements ont remis en cause le modèle ancestral des banques qui, pour continuer à exister, doivent se trouver une valeur ajoutée.

Important Aujourd’hui, la plupart des enseignes historiques privilégient le conseil pour s’imposer comme un partenaire indispensable des clients.

Mais pour justifier de facturer des frais pour leurs prestations, ce travail de conseil ne peut se limiter à une présentation des solutions disponibles. Les clients exigent en effet des réponses personnalisées à leurs besoins.

Ainsi, pour être en mesure de lui proposer la solution optimale pour une requête précise, le banquier doit connaître le profil du client, ses attentes, ses préférences, ses contraintes, etc.

Important De plus, la solution ne doit pas s’arrêter à l’aspect financier, mais englober d’autres dimensions, surtout pour des projets importants.

Ainsi, dans le cas de l’acquisition d’un logement, le conseiller ne doit pas seulement vendre un crédit immobilier, mais offrir un accompagnement complet au futur propriétaire.

Transformation du conseiller bancaire en assistant personnel des clients

Avec ce modèle, la banque disparaît au profit d’un véritable assistant personnel, au fait de toutes ses exigences de la personne ou de l’entreprise cliente et en mesure de satisfaire, voire d’anticiper, la moindre de ses demandes financières ou non.

Les établissements qui sauront jouer ce rôle augmentent leurs chances d’étendre leur sphère d’influence et de s’assurer de la fidélité des usagers, un défi de taille alors que le contexte les rend très volatils. D’autant que des acteurs issus de secteurs très divers lorgnent ce marché et ses nombreuses opportunités.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top