Les clients des banques peuvent réaliser des économies en passant par des courtiers en ligne

Une personne devant sa tablette

D’après un sondage mené par OpinionWay, un spécialiste des enquêtes d'opinion, 70 % des clients bancarisés manifestent leur volonté de changer de banque pour espérer réaliser des économies. En effet, un comparateur bancaire avance qu’un compte bancaire souscrit dans une banque classique peut coûter jusqu’à 200 euros. Quelles solutions internet offre-t-elle aux usagers, y compris aux épargnants ?

La grande majorité (plus de 90 %) des banques prélèvent des frais sur le compte de leurs clients. C’est ce qu’indique l’Observatoire des tarifs bancaires. Concernant par exemple les frais de tenue de compte, ils tournent, dans l’année, autour de 24 euros.

Les enseignes en ligne comme Fortuneo et Boursorama facturent toutefois des frais moindres, voire aucun, dans certains cas. L’opportunité se présente alors aux internautes d’économiser quelques centaines d’euros.

Les Fintech leur donnent également la possibilité de rentabiliser davantage leurs placements. Toujours est-il que les meilleurs courtiers présents sur le Web ne s’accordent aucun droit de garde, notamment lorsque les fonds sont diversifiés.

Un patrimoine diversifié et des frais de gestion moindres

Se considérant comme étant le précurseur de l’assurance-vie en ligne, une enseigne de courtage en assurances mentionne que le taux peut atteindre 2,7 % pour les contrats de plus de 250 000 euros, dotés de fonds très variés. Dans ce cas, le taux de diversification requis par rapport aux unités de compte est supérieur à 55 %. Il s’agit d’un fonds SwissLife régi par un contrat Darjeeling.

Prendre davantage de risques en diversifiant son patrimoine. Nombre d’acteurs en ligne recommandent cette pratique pour permettre aux clients de profiter de taux plus intéressants.

En effet, les contrats sur Internet ouvrent l’accès à divers fonds, permettant aussi d’investir dans l’immobilier que sur le marché de la Bourse. Mais ce n’est pas tout. Les courtiers en ligne ne prélèvent aucuns frais d'arbitrage.

Se procurer des fonds directement cotés en Bourse

Par rapport à la plupart des fonds en euros de l’assurance-vie proposés par les banques, ceux qui sont disponibles en ligne offrent une rémunération supérieure.

Les Fintech ne prélèvent aucuns frais d’entrée pendant que les établissements bancaires exigent des frais sur versements élevés. Il arrive que le montant excède 2 %. Certaines banques acceptent néanmoins de facturer les frais de versement à 0,5 % pour persuader les clients de ne pas changer d’enseigne.

En outre, l’achat de fonds trackers permet de réaliser des économies non négligeables (entre 1 % et 2 % tous les ans), compte tenu des frais de gestion prélevés sur les fonds classiques. Encore faut-il que le client confie son compte-titres à une société de courtage en ligne.

Profiter de services bancaires gratuits

En plus de réaliser des placements via un courtier en ligne, une personne désireuse de réaliser des économies sur les frais bancaires peut se tourner vers une banque en ligne. En réduisant les dépenses afférentes aux services bancaires, l’usager augmente la rentabilité de ses actifs. Par exemple, chez Fortuneo, les frais bancaires s’élèvent à 10,54 euros seulement par an.

S’orienter vers une enseigne digitale permet de récupérer les 150 euros de frais bancaires prélevés par les agences physiques des grands réseaux. Tout comme Boursorama, ING fait partie de ces établissements qui proposent gratuitement des services, qu’il s’agisse de cartes de paiement ou de virement. Il en est de même pour les retraits.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top