Les 14 milliards de dollars levés par Ant Financial suscitent les spéculations

Capture ecran site Ant financial

Par le biais d’un communiqué, Ant Financial a affirmé avoir levé des capitaux s’élevant à quelques milliards de dollars. Cette annonce faite par l’administrateur de l’application Alipay (le leader chinois du paiement mobile) a donné naissance à des spéculations laissant sous-entendre une possibilité d’entrée en Bourse de la filiale. Des explications ont été apportées.

14 milliards de dollars, telle est la valeur des capitaux levés par Art Financial. Cette somme colossale a été recueillie auprès d’actionnaires chinois, notamment le fonds souverain singapourien Temasek, ainsi que d’investisseurs internationaux à l’instar de l'américain Carlyle Group et le fonds de pension canadien.

Selon les explications, ces fonds serviraient à faire en sorte que les activités de l’administrateur de la plus grande plateforme chinoise de paiement électronique (Alipay) puissent rapidement s’élargir à l’international.

Art Financial a également pour projet d’investir dans son développement technologique. Cela permettra, entre autres, de diversifier ses services et de fournir des prestations de qualité aussi bien aux entreprises qu’aux consommateurs.

D’Alipay à Ant Financial, l’objectif est l’international

Il est à savoir qu’Ant Financial est un fragment issu de la désintégration d’Alipay en 2011, ce qui explique pourquoi ces deux entités ont une même vision, être numéro un en Chine et conquérir le marché international. Par ailleurs, elles restent sous le contrôle d’une même personne, du nom de Kack Ma qui est le fondateur du groupe Alibaba.

Permettant d’effectuer le paiement via un simple Smartphone, Alipay a bouleversé la vie quotidienne des chinois. Pour réserver une chambre d’hôtel ou se faire livrer un repas, le règlement se fait de manière simple et sécurisée grâce à une application qui est désormais disponible presque partout dans le pays.

Alors qu’Ant Financial essaie de se développer à l’étranger, avec pour objectif 870 millions d'usagers actifs annuels à l’échelle mondiale, à commencer par la Chine, Alipay est déjà présent dans les grandes boutiques européennes afin d’attirer la clientèle chinoise.

Des spéculations pouvant être avérées

Alibaba, à qui Ant Financial doit son existence, a renforcé les spéculations en dévoilant au mois de février son projet d'acquérir une participation de 33% dans sa filiale.

Une éventuelle entrée en Bourse serait une opération digne d’intérêt, cependant rien n’a encore été officialisé ou du moins rendu public. Il est à savoir qu’AntFinancial est liée au groupe par un accord obligeant la filiale à lui verser une grande partie de ses bénéfices.

Par ailleurs, outre le paiement en ligne, le duo s’est également lancé dans la banque en ligne en proposant à la clientèle chinoise des produits de placement et de crédits, et cela malgré de la réglementation de la finance internet qui est devenue plus stricte.

Cela entre dans le cadre de développement d’Ant Financial étant donné une concurrence qui s’annonce rude avec l’application WeChat, la messagerie du mastodonte Tencent. Le recours à un comparateur banque en ligne s’avère alors nécessaire.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top