Boursorama veut innover ses services avec le voicebot de Google

logo de Boursorama banque

Les banques françaises sont davantage engagées dans le numérique. Boursorama en est d’ailleurs un exemple concret car elle vient de signer un partenariat avec le géant Google en vue de renforcer l’innovation de ses offres et services. Avec Google Home et Google Assistant, les clients de Boursorama pourront bientôt accéder à différentes données sur leurs comptes bancaires.

Boursorama confirme sa volonté de renforcer sa stratégie d’innovation à travers son partenariat avec le géant californien Google. En effet, les clients de cette banque pourront bientôt accéder à certains services à travers les applications Google Home ou Google Assistant.

Dans une société où les applications connectées font davantage partie intégrante du quotidien des personnes, ce partenariat ne pouvait que tomber à point nommé.

Il faut rappeler que Boursorama n’est pas la seule banque à prévoir une alliance avec Google. En effet, la Banque régionale d’escompte et de dépôts, filiale de la Banque Populaire lorgne également sur ce créneau novateur.

Boursorama veut renforcer sa stratégie d’innovation

À ce jour, Boursorama compte quelque 1,3 million de clients. Dans un contexte de rude concurrence, cet organisme financier a voulu miser sur les innovations. Après le lancement des fonctionnalités numériques comme le chatbot Ellior ou l’assistant budgétaire Wicount, Boursorama veut repousser encore plus loin ses limites.

Elle vient d’intégrer les services d’assistance vocale de Google à ses offres. Grâce à ce partenariat entre les deux institutions, Boursorama permettra désormais à ses clients de converser leur voix en texte via leurs smartphones, afin d’obtenir des informations sur leurs comptes, voire d’effectuer un virement.

Un challenge ambitieux mais prometteur

En intégrant le voicebot de Google dans ses offres, Boursorama s’engage dans un projet complexe et ambitieux. Parmi les points importants du processus figure la protection des données personnelles de ses clients.

Alors que le RGPD vient d’entrer en vigueur, ce volet reste un sujet très délicat, d’autant plus qu’il s’agit de l’historique des dernières opérations et du solde de compte. Le directeur général en charge du portail et du marketing chez Boursorama, Xavier Prin explique :

Les clients qui souhaitent utiliser l’assistant vocal devront donner leur consentement explicite et éclairé en acceptant de partager avec Google les informations nécessaires à la formulation de la réponse.

Xavier Prin.

Il précise également que les clients de Boursorama pourront toujours désactiver l’assistant vocal s’ils ne souhaitent plus l’utiliser ou s’ils ne veulent plus partager ces informations.

Par ailleurs, la commande vocale d’émission de virements s’accompagnera d’une étape d’authentification sur l’espace client Boursorama afin de sécuriser les transactions. Par ailleurs, le déploiement du voicebot n’a pas été facile, notamment l’accord du langage bancaire avec son algorithme.

Boursorama ne cache pas ses ambitions

Il est facile de comprendre qu’avec ces efforts d’innovation, Boursorama veut être la meilleure banque en ligne aux yeux des Français, sur le plan des solutions numériques du moins. L’institution financière veut ainsi simplifier les démarches de ses clients :

Le voicebot est un nouveau canal de requête qui pourrait s’avérer à terme plus simple et rapide pour les clients.

Cependant, Boursorama n’est pas la seule sur l’affaire puisque la BRED Banque populaire envisage également de se lancer dans l’exploitation du voicebot de Google.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top