Yeeld souhaite moderniser le cashback et l’épargne

Capture ecran site Yeeld

Le lancement officiel de Yeeld aura lieu à la fin du mois de mars. La startup nancéienne veut révolutionner l’approche de l’épargne. Grâce à ses nouveaux services, un usager pourra économiser automatiquement afin de concrétiser ses projets. Il faut savoir qu’elle ambitionne également de proposer des offres de crédit à ses clients.

Un nouveau service de paiement sera bientôt disponible sur le marché français. Proposé par Yeeld, il est à la fois intéressant et innovant. Certes, la Fintech n’est pas la seule à lancer ce type d’offre. En effet, quelques établissements l’ont déjà fait ces derniers mois.

Notons que la jeune pousse Yeeld était connue auparavant sous le nom de Piggou. Il faut savoir qu’elle envisage actuellement de fournir à ses clients un service d’épargne automatique, de paiement intelligent et de gestion de projets. Par conséquent, elle les aidera à financer ces derniers sans devoir passer par une demande de crédit bancaire.

Le financement de projets avec l’épargne optimale

Fin mars, Yeeld proposera une version améliorée du service d’épargne automatique lancé par Piggou en 2016. Celui-ci permet d’économiser automatiquement en arrondissant à l’euro supérieur ses achats. Nagib Beydoun, nouveau CEO de Yeeld, explique que :

La startup Piggou a réussi à acquérir une base d’utilisateurs solide avec peu de moyens. Cependant, il était trop cher par rapport au service apporté. Voilà la raison pour laquelle il fallait aller plus loin.

Nagib Beydoun.

Pour séduire ses clients, Yeeld a ajouté à l’épargne automatique un paiement intelligent et un outil de gestion de projets personnels. Elle propose en même temps une offre d’épargne gratuite, nommée épargne optimale, ainsi qu’un service d’épargne de projet. Soulignons qu’elle travaille actuellement en collaboration avec le Crédit Mutuel Arkéa et l’établissement de monnaie électrique Treezor.

Un programme de cashback 2.0 bientôt proposé par Yeeld

D’autres établissements proposent déjà des services similaires à ceux de Yeeld. Parmi eux, on retrouve par exemple Monabanq, LCL, etc.

Par ailleurs, les clients de Yeeld pourront bientôt avoir à leur disposition une MasterCard offrant tous les services modernes d’un moyen de paiement. Lors de chaque dépense, celle-ci propose du cashback. Notons qu’elle coûterait 4,90 euros par mois. En outre, Nagib Beydoun affirme que :

Grâce à un plafond dynamique, les achats d’impulsion seront réduits. L’usager réfléchira à deux fois s’il est contraint de supprimer un de ses projets pour avoir le solde nécessaire à un achat. En outre, nous voulons dépoussiérer le concept de cashback, qui n’a jamais vraiment décollé dans l’Hexagone, en proposant une meilleure expérience utilisateur.

Nagib Beydoun

Yeeld prévoit de collaborer avec un des principaux sites marchands en France. Dans la liste de ses premiers partenaires figurent actuellement Yves Rocher, Expedia, etc. Par ailleurs, la Fintech envisage également de proposer une offre de financement à ses clients.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top