Les banques en ligne font de plus en plus d’adeptes

consultation bancaire sur le web

En plus d’être en phase avec la révolution digitale, les banques en ligne présentent des arguments et divers avantages qui font mouche auprès des particuliers. Et lorsque les dispositions prises par le pouvoir en place font la promotion des banques « Nouvelle Génération », les sceptiques sont de moins en moins nombreux.

Séduire du chaland d’abord, faire des profits ensuite

Pour séduire le chaland, les banques en ligne misent notamment sur les frais réduits, voire l’absence de frais sur de nombreux services. Et la stratégie fonctionne puisqu’en migrant vers ces néobanques, les clients font des économies considérables, pour des prestations généralement plus abouties.

Important Mais pour pouvoir baisser autant leurs tarifs et proposer la gratuité, ces « fintechs » sont obligés de faire d’immenses concessions.

Ces sacrifices engagent souvent des coûts conséquents et peu d’entre elles peuvent aujourd’hui affirmer que leurs activités sont réellement rentables financièrement.

Un filet de sécurité

Si les banques en ligne peuvent se permettre de pratiquer une politique tarifaire aussi agressive sur certains services, comme l’ouverture de compte, c’est parce qu’elles peuvent souvent s’appuyer sur une « maison-mère ».

La majorité d’entre elles sont en effet des filiales de grandes banques ou de groupes bancaires comme Hello Bank qui appartient à BNP Paribas et Boursorama Bank qui a été lancée par la Société Générale.

Important Pour l’instant, leur modèle économique tarde à faire ses preuves et la rentabilité n'est toujours pas au rendez-vous.

Néanmoins, elles s’attendent à une forte affluence des clients au cours des prochains mois pour commencer à engranger des profits.

4,4 millions de Français convaincus

L’année dernière aura été un tournant pour les banques en ligne. En février 2017, Emmanuel Macron a promulgué la loi concernant la migration bancaire, autorisant les Français à changer d’établissement si leur banque actuelle ne leur convenait plus.

Le volume de souscriptions auprès des institutions financières dématérialisées a littéralement explosé au cours des mois qui ont suivi la mise en application de cette loi.

Aujourd’hui, les banques en ligne totalisent 4,4 millions de clients dans l’Hexagone. Et ce nombre est appelé à croître fortement.

Malgré tout, les banques traditionnelles ne devraient pas disparaître de sitôt.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top