Vers un business model rentable en 2023 pour Orange Bank en France

capture ecran site Orange Bank

Pour que l’offre Orange Bank soit lancée sur le marché français, des fonds importants ont dû être levés auprès des bailleurs. Un an après, l’opérateur tente de mettre les investisseurs en confiance, surtout que la banque en ligne déploiera ses services sur le territoire espagnol vers la fin de l’année 2019. Elle indique pouvoir rentabiliser son modèle d’affaire d’ici cinq ans.

Il y a un an, l’opérateur de télécommunication de renom a cherché à diversifier ses activités en proposant des services de banque mobile. C’est ainsi qu’est née Orange Bank afin que le parcours client se digitalise. Le numéro un de la banque à distance a révélé que, d’ici 2023, la filiale sera à même d’accuser un bénéfice d’exploitation en Espagne comme en Hexagone.

Toutefois, les gains générés par le groupe devront diminuer jusqu’à 600 millions d'euros. Il reste à savoir si ces prévisions rassurent les investisseurs, sachant que la concurrence ne cesse de croître. Pour l’instant, Orange Bank a acquis plus de 200 000 clients.

La conquête de clients avant la rentabilité

Durant les deux premières années qui suivent la création de la banque digitale, Orange mise sur la conquête des clients et l’augmentation des volumes de transactions. En effet, la filiale de l’opérateur vise les deux millions d’usagers en 2026.

Au cours des deux années suivantes, il s’agira d’améliorer le produit net bancaire par consommateur. Pour ce faire, il y a aura lieu de commercialiser davantage de services aux clients, grâce notamment aux données fournies par la compagnie concernant les 30 % des usagers d’Orange Bank.

C’est seulement après ces étapes que vient la recherche de la rentabilité. Toujours est-il que la diminution des coûts se fera de manière progressive.

Réduire les coûts d’acquisition pour favoriser la croissance

Pendant que le superviseur bancaire français se soucie de la faible marge des banques en ligne, Orange Bank prévoit d’atteindre son équilibre d’ici 2023. Ceci dit, la banque entend faire baisser ses dépenses en infrastructures informatiques et ses coûts d’acquisition clients.

Ainsi, le montant des charges régressera à 150 millions d’euros, d’ici huit ans. Dans le même temps, le produit net bancaire sera amené à doubler pour s’établir à 200 millions d'euros.

D’ici 2016, la banque est censée détenir 2 millions de clients en France. Dans huit ans, le nombre d’usagers devrait culminer à 4 millions sur le Vieux Continent après la conquête de consommateurs belges, slovaques et espagnols. Les clients polonais sont aussi ciblés. La banque mobile profitera du réseau de boutiques de la maison mère.

Quelques sacrifices avant d’atteindre l’équilibre

En l’espace d’un an, la banque digitale de l’opérateur a capté 200 000 clients sur le territoire français. Près de 40 % des usagers se servent toujours de leur compte. En effet, la prime à l’ouverture de compte se chiffre à 80 euros. Le montant est multiplié par deux lorsqu’il s’agit d’un utilisateur d’Orange.

Le bonus sera abaissé au fil du temps. En revanche, le réseau de vendeurs s’agrandira de façon progressive. Le nombre a déjà progressé de moitié depuis le mois d’avril dernier.

Alors que cette prime est toujours d’actualité, Orange Bank a constaté une perte équivalente à 93 millions d'euros au mois de février 2018 dans le cadre de l’exploitation de ses activités courantes. Cette situation devrait durer encore quatre ans. Quant au bénéfice d’exploitation du groupe, il passera à 600 millions d’euros au plus d’ici cinq ans.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top