Tarifs bancaires : des mises à jour qui vont faire grincer des dents

Une femme retire une carte du distributeur  de billet

Pour l’année 2019, les clients des banques étaient tranquilles, les établissements s’étant engagés à geler leurs frais pour résoudre la crise des « Gilets jaunes ». Cette année, ils ont encore, globalement, échappé à la hausse. Mais la trêve semble désormais terminée et la grille tarifaire 2021 réserve quelques mauvaises surprises pour les clients de quelques banques.

Des hausses disparates, en fonction de la situation de chaque établissement

Concurrence oblige, la hausse des frais bancaires ne se fait pas de manière uniforme chez les différents établissements hexagonaux. Certaines agences font même le choix de prolonger le gel des tarifs, bien qu’elles ne soient plus tenues par un quelconque engagement.

Important Mais notamment malmenées par la crise sanitaire, d’autres enseignes, en quête d’une rentabilité ou bien en réaction face aux bouleversements apportés par le confinement, ont dévoilé une grille tarifaire plus contraignante pour leurs clients.

BNP Paribas fait partie des banques ayant opéré le plus de révisions sur sa grille tarifaire pour 2021 ; à commencer par la formule Comfort Pack proposée chez sa filiale Fortis. À partir de l’année prochaine, les clients qui opteront pour ce produit débourseront 50 centimes d’euro en plus par mois puisque le tarif passera à 3,50 euros.

Les frais de rejet de transactions seront également plus importants, à savoir 7,26 euros au lieu des 6 euros actuels. À noter que ceux qui ont souscrit aux formules « Premium Pack » et « Welcome Pack » restent immunisés contre ces pénalités de refus.

De leur côté, certaines banques n’hésitent pas à opérer des majorations largement plus conséquentes. La Deutsche Bank en est un bon exemple avec la hausse de +50 % qu’elle compte opérer sur son service « DB Personal ». Pour en bénéficier, les clients devront débourser 75 euros par trimestre.

Le même pourcentage de hausse est appliqué par AXA Banque sur les frais de tenue de compte « start2bank », mais à degré moindre. De 2 euros par mois, le coût de ce service passera à 3 euros à partir de l’année prochaine.

ING taxe les épargnes conséquentes

Pour renflouer ses caisses en cette période délicate, ING a pris la décision forte de ponctionner un frais de dépôt sur les épargnes les plus conséquentes. Les clients fortunés qui déposent un million d’euros ou plus devront s’acquitter d’un frais de dépôt équivalent à 0,5 % du montant total.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top