L’Italie lance un projet de cashback pour booster les paiements électroniques

opération cashback

Peu portés sur la carte bancaire, les Italiens vont peut-être changer d’avis avec la nouvelle initiative de leur gouvernement. Ce projet s’inscrit dans une démarche globale et à long terme visant à réduire l’utilisation d’argent liquide dans un contexte de lutte contre la transmission du Covid-19 et de réduction de la fraude fiscale.

En Italie, comme ailleurs, la crise sanitaire a agi comme un puissant catalyseur sur les habitudes de consommations des particuliers. Sous la menace des contaminations dues à la manipulation d’argent liquide, nos voisins transalpins se sont mis à envisager plus sérieusement les règlements par carte bancaire ou par NFC, des modes de paiement pourtant peu en vogue. Le projet de « cashback », initié récemment par le gouvernement italien, doit accélérer cette tendance. Ce plan vise en même temps :

  • la limitation des risques de transmission du virus du Covid ;
  • l’optimisation de la base fiscale du pays.
Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Un virage à l’électronique contre l’évasion fiscale

En Italie, le cash reste le moyen de paiement préféré des consommateurs. En 2019, 58 % des achats dans le pays se font en liquide, contre 68,4 % en 2016. Ce taux est très élevé par rapport à la moyenne de la zone euro, où les paiements en espèces représentent uniquement 48 % des achats en 2019.

Afin d’abaisser ce taux, le gouvernement italien a prévu une série de mesures incitatives et contraignantes, dont les effets se ressentiront dans les prochaines années. L’abaissement du plafond des paiements en liquide à 1000 euros à l’horizon 2022 en fait partie.

Le gouvernement vient aussi de lancer une initiative appelée Italia Cashless. Ce plan s’ajoute aux autres moyens déployés en Italie pour lutter contre la fraude fiscale, un fléau à l’origine d’un manque à gagner de 100 milliards d’euros par an. À ce déficit, il faut aussi ajouter une dizaine de milliards d’euros consacrés chaque année au traitement de l’argent liquide, un coût qui se répercute évidemment sur l’ensemble des contribuables du pays.

La campagne de sensibilisation du gouvernement autour de ce projet semble fonctionner. L’application permettant d’y participer a été téléchargée par des millions d’Italiens en quelques jours seulement, là où l’appli anti-Covid a dû attendre près d’un semestre pour obtenir le même résultat.

Je compare les offres bancaires

Des cashbacks sur tous les règlements électroniques

Le plan Italia Cashless repose sur deux socles majeurs :

  • les ristournes ;
  • la loterie autour des tickets de caisse.

Les cashbacks seront accordés à tous les Italiens réalisant des paiements ou des achats avec leur carte bancaire. Leur montant s’élève à 10 % de chaque transaction, dans la limite de 150 euros par personne en une année. Pour en bénéficier, il suffit de télécharger l’application développée par le gouvernement, puis effectuer au moins une dizaine de règlements électroniques jusqu’au 31 décembre 2021.

Pour financer ces ristournes, le gouvernement a consacré 1,5 milliard d’euros au plan « Italia Cashless » cette année. Ce budget sera doublé en 2022. Selon le ministre de l’Économie et des Finances italien, le système des cashbacks s’appliquera à tous les règlements électroniques faits dans les magasins, mais aussi auprès d’artisans et de professionnels tels qu’un :

  • médecin ;
  • électricien ;
  • plombier.

Le gouvernement ne fait aucune distinction entre les paiements par carte bancaire et ceux effectués à travers les applications telles que :

  • PayPal ;
  • Google Play ;
  • Apple Pay.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.