La Danske Bank va taxer tous les dépôts à partir de 13 000 euros d’ici le mois de juillet prochain

Danske Bank à l’aéroport de Copenhague, au Danemark, des gens parlent aux employés des banques.

La première banque du Danemark applique des taux négatifs à ses clients dont le compte affiche plus de 250 000 couronnes. Mais à partir du 1er aout, le seuil va être abaissé à 100 000 couronnes. Une initiative qui semble prendre de plus en plus d’ampleur sur le territoire européen.

La banque centrale danoise a été la première en Europe à appliquer des taux négatifs en 2012. Suivie depuis par de nombreuses enseignes bancaires. Compte tenu des retombées économiques entrainées par la pandémie du covid-19, les taux négatifs sont un sujet de moins en moins tabou. D’ailleurs, cette année, la première banque danoise, la Danske Bank, va appliquer des frais bancaires sur les dépôts de ses clients supérieurs à 100 000 couronnes, soit l’équivalant de 13 500 euros environ.

Auparavant, la taxation ne s’appliquait que pour des dépôts supérieurs à 250 000 couronnes. Mais à partir du 1er juillet, le nouveau seuil entrera en vigueur, pour des taux de -0,6 % à -1 %.

Un surcoût pour les banques

La première banque du Royaume du Danemark a expliqué que les dépôts massifs entrainaient des coûts supplémentaires aux établissements teneurs des comptes, d’où l’application des taux négatifs. Qui plus est, à cause de la pandémie du covid-19, les thésaurisations se sont amplifiées. La Danske Bank a expliqué dans un communiqué que :

Nous subissons la situation depuis longtemps maintenant, et ce n'est pas près de changer. Dans le même temps, nous constatons une hausse significative des dépôts, qui représente un coût considérable pour la banque. Ce n'est pas soutenable sur le long terme.

Force est en effet de constater que l’augmentation conséquente des épargnes est un phénomène sévissant partout en Europe. Ce qui n’empêche pas le gouvernement danois de contester la décision de la Danske Bank. Le ministre du Commerce danois, Simon Kollerup, a indiqué qu’avec l’application de taux négatifs, la ligne rouge a été franchie et que cela devait cesser dès à présent.

L’exécutif danois s’inquiète des répercussions de cette pratique sur les consommateurs et a demandé aux enseignes bancaires du royaume de venir s’expliquer sur leur politique tarifaire.

Un phénomène de plus en plus répandu

Après que la banque centrale danoise ait décidé d’appliquer des taux négatifs, d’autres banques du vieux continent lui ont emboité le pas. En Allemagne, par exemple, la Hamburger Sparkasse (Haspa), qui n’est autre que la plus grosse caisse d’épargne du pays, applique un taux de -0,5 % sur le compte de ses sociétaires disposant d’un montant supérieur ou égal à 50 000 euros sur leur compte. La banque allemande a expliqué que cette mesure vise à répondre à la concurrence. La Commerzbank va également taxer les dépôts supérieurs à 50 000 euros de ses nouveaux clients à partir du mois d’aout prochain.

Cette pratique ne s’appliquait auparavant qu’aux sociétaires les plus fortunés. Mais ces dernières années, les enseignes financières ont continuellement abaissé le seuil de taxation. Les banques privées, telles que Crédit Suisse et UBS, font partie des premières à avoir appliqué des taux négatifs sur le vieux continent. Le phénomène s’est depuis amplifié en Europe.

La banque Unicrédit est la dernière enseigne bancaire de renom à taxer les dépôts de ses clients. En effet, en 2020 l’établissement italien a annoncé qu’une commission serait tirée sur toutes les épargnes supérieures à 100 000 euros. Cette décision résulte sans doute des difficultés financières rencontrées par Unicredit.

Fort heureusement, cette pratique ne sévit pas dans l’Hexagone, mis à part chez les banques privées, et les autorités financières veillent à ce qu’il en reste ainsi. Le gouverneur de la Banque de France a, en effet, exprimé sa réticence farouche à de telles pratiques.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top