Le paiement dématérialisé et instantané pourrait-il remplacer l’argent liquide ?

homme et femme sur smartphones

Le groupe BPCE a annoncé que son service de paiement instantané serait très bientôt disponible en France. Une nouvelle manière de payer en temps réel pour des montants allant jusqu’à 15 000 euros par transaction. Si c’est une vraie révolution pour le secteur de la banque, elle pose la question de l’avenir des autres moyens de paiement et des frais bancaires qui pourraient être facturés à terme aux utilisateurs de ce nouveau service.

Après le paiement sans contact, place au paiement instantané ! Dès le 24 avril prochain, les clients du groupe BPCE (Caisse d’Epargne et Banque Populaire) pourront effectuer des paiements en temps réel, selon un article publié dans les Echos. D’ici la fin de l’année, le service sera également proposé par le Crédit Mutuel et la BNP Paribas.

Ce nouveau moyen de paiement repose sur le système SEPA et permet de virer des fonds en directement via le téléphone. Un peu comme le proposent déjà les applications Lydia ou Pumpkin sauf que c’est instantané puisque le virement apparaitra en 10 secondes sur le compte en banque du bénéficiaire, et qu'il n'est pas nécessaire que les deux personnes (payeur ou payé) soient inscrites..

Le montant maximum des transactions est fixé à 15 000 euros et l’opération sera irrévocable.

Aujourd’hui, le système repose sur les IBAN mais la Commission Européenne est en réflexion pour utiliser les numéros de téléphones

Maxime Chipoy, responsable de MeilleureBanque au micro d’Europe 1.

Des paiements 24h/24 et 7j/7

Cette petite révolution pour le secteur bancaire français fait suite à la récente révision de la Directive Européenne sur les Services de Paiements. La Banque centrale européenne vise d’ailleurs une entrée en vigueur du paiement instantané 24h/24, 7j/7, progressivement jusqu'en novembre 2018.

ImportantLe prix de ce nouveau service serait d’ailleurs de 0,0020 euros maximum par paiement… les deux premières années d’application, selon un communiqué de la BCE. Reste à savoir combien cela coutera aux particuliers après cette phase de lancement…

Paiement entre amis, sans contact ou cagnottes, les usages changent

La carte bleue reste la star du portemonnaie des Français. En 2016, on comptait d’ailleurs 82 millions de cartes de paiements en France, selon les derniers chiffres publiés par la Fédération Bancaire Française (FBF).

Si en 2012, les paiements sans contact avaient du mal à décoller, en 2017, ils sont véritablement rentrés dans les usages. Toutes les secondes, 29 paiements sans contact sont effectués par les Français…

Et le succès des applications de paiement entre amis confirme l’intérêt des particuliers pour les paiements dématérialisés. Le chèque est d’ailleurs devenu « Has-been ». En soirée, vous n’entendrez pas « je te fais un chèque » mais plutôt « je te fais un Lydia » et demain « donne-moi ton numéro, je te fais un virement ».

Même si les Français restent attachés à la monnaie, ces innovations pourraient considérablement bousculer leur rapport à l’argent liquide. Et encore une fois, le smartphone est au coeur de toutes les attentions.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top