Savoir dire non à l’augmentation des frais bancaires !

hausse des frais bancaires

Nouvelle année, nouvelle tarification en vue pour les établissements bancaires. Les détails !

Au 1er janvier 2017, les frais bancaires font partie des services qui sont voués à augmenter. Sont compris dans cette augmentation, les frais de tenue de compte, la carte de crédit ou encore le retrait dans des banques concurrentes, les établissements bancaires trouvent toutes les raisons pour justifier la réduction des marges.

Une information que les banques se réservent de partager avec leurs clients : ces derniers sont en mesure de refuser cette augmentation, selon Serge Maître, président de l'Association Française des Usagers des Banques.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Une augmentation programmée sur les services bancaires

Le sentiment des clients vis-à-vis du compte bancaire est assez péjoratif. En effet, ces derniers ont l’impression d’être piégés dans un système qui leur est obligatoire depuis 1977. En outre, payer en moyenne 24 euros par an pour des frais de tenue de compte semble absurde, étant donné qu’il ne s’agit pas d’une véritable prestation de service.

Important À compter que 1er janvier 2017, un bon nombre d’établissements bancaires prévoient une hausse de leurs frais bancaires. Ces derniers justifient cette situation par les faibles taux d’intérêt qui visent à réduire les marges des banques.

Cette hausse concerne les frais de tenue de compte, les cartes bancaires à débit immédiat dans la limite du solde disponible et les retraits dans des distributeurs de banques concurrentes. Par contre, les cartes de luxe sont à la baisse. Quant aux frais de tenue de compte, le banquier est en charge de la gestion et de la surveillance du compte.

« Le pouvoir de dire non »

Selon Serge Maître, président de l’AFUB (Association Française des Usagers des Banques), le client détient le « pouvoir de dire non » à l’augmentation des tarifs de frais bancaires prévue par les banques. Cet expert de préciser : « Elles vont diront que c'est parce qu'elles ne gagnent plus assez d'argent sur les intérêts qui sont trop bas pour avoir une marge suffisante.

Elles vous diront qu'elles sont obligées de respecter la réglementation et donc de faire beaucoup d'investissements informatiques. Mais quand on regarde les résultats, ils s'inscrivent en milliards d'euros de bénéfices pour les dernières années. Les banques ne sont pas autant à la peine que la plupart des Français. »

Je compare les offres bancaires

Comment refuser la nouvelle tarification ?

En principe, toutes les informations sont communiquées par les banques concernant les frais bancaires. En premier lieu, la banque est tenue d’informer sa clientèle du changement de tarification.

Elle doit également rappeler que le client a droit à un délai de deux mois pour refuser et que si dans ce laps de temps le client n’émet aucun refus, cela veut dire qu’il accepte. Ce principe est prévu par la loi de 2001.

Toutefois, les banques omettent, volontairement ou non, de passer l’information sur la possibilité de refus. Ce refus se traduit simplement par une lettre recommandée avec accusé de réception, adressée aux responsables de l’agence bancaire.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.